GNA Government urged to direct commercial drivers to reduce passenger intake ACP Le chef d’état-major général de l’Armée angolaise regagne Kinshasa en provenance de Goma ACP Centenaire de l’église kimbanguiste : la jeunesse mise à contribution des préparatifs ACP Guylain Nyembo remplace Vital Kamerhe au cabinet du Président Félix Tshisekedi ACP Le Premier Ministre préside une réunion à l’intention du gouvernement provincial du Haut Katanga ACP Arrivée à Kinshasa de la Présidente de la République démocratique d’Ethiopie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une superficie de 150 ha réhabilitée par l’Association MALEBI dans la forêt classée d’Ahua AIP Côte d’Ivoire – AIP / Un programme immobilier annoncé pour les journalistes ivoiriens ATOP BILAN DE LA SITUATION SECURITAIRE DU 2E SEMESTRE 2020 :  PLUS DE 200 AGENTS DES FORCES DE SECURITE INDELICATS SANCTIONNES SELON LE MINISTRE DE LA SECURITE ATOP LE FONDS FRANCAIS « MUSKOKA » OBJET D’UNE RENCONTRE  D’ECHANGE A LA PRIMATURE

La reconnaissance US de la marocanité du Sahara, « un tournant historique » dans la position de la communauté internationale (chercheur mauritanien)


  14 Décembre      12        Politique (14411),

   

Nouakchott, 14/12/2020 (MAP)- La reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara marocain marque un “tournant historique” dans la position de la communauté internationale sur cette question, a indiqué lundi Mustapha Mohamed Mahmoud, un chercheur mauritanien.

« La démarche américaine est un tournant historique dans la position internationale sur la question du Sahara marocain. Il s’agit d’une position explicite et sans précédent de la première puissance mondiale et d’un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, ainsi que d’un succès diplomatique inédit”, a déclaré à la MAP, M. Mohamed Mahmoud, également directeur et éditeur en chef du site “al maraabimedia” et du journal “Al Maraabi”.

Cette victoire historique de la diplomatie marocaine s’ajoute à une “série de succès” réalisés sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a-t-il dit, appelant les autres parties à bien revoir leurs calculs face à « ce consensus international” sur la marocanité du Sahara.

Il a d’autre part relevé que le Maroc est un pays fort de ses principes en matière de politique étrangère et des questions qui font l’objet d’un consensus national parmi l’ensemble du peuple marocain, de tous horizons, soulignant que la question palestinienne “est restée de tout temps une constante de la politique étrangère” du Royaume.

Le chercheur mauritanien a, par ailleurs, rappelé que SM le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, émanant de l’Organisation de la Coopération islamique, avait réaffirmé dans un entretien téléphonique avec M. Mahmoud Abbas Abou Mazen, Président de l’Autorité Nationale Palestinienne, que la position du Maroc est constante et qu’il « met tout son poids politique au niveau international afin que le peuple palestinien puisse récupérer ses droits légitimes ».

Dans la même catégorie