APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

La reconnaissance US de la marocanité du Sahara, un tournant majeur dans ce dossier (M. El Otmani)


  15 Décembre      12        Politique (14375),

   

Rabat, 15/12/2020 (MAP) – La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis constitue un tournant majeur au sujet de la question nationale, a indique mardi à Rabat le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

« La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara et de la souveraineté du Royaume sur l’ensemble de son territoire est un grand tournant dans le dossier de la cause nationale », a souligné M. El Otmani en réponse à une question centrale autour de « la protection sociale: quelle approche pour gagner le pari de l’unification, la qualité et la gouvernance » à la Chambre des conseillers.

Cette annonce, a-t-il dit, a été suivie par des mesures concrètes, notamment l’ouverture d’un consulat américain à Dakhla et l’adoption officielle par les administrations et les ambassades des États-Unis de la carte du Royaume dans son intégralité.

Il s’est félicité à cet égard des réalisations accomplies en faveur de la cause nationale, dont la sécurisation du passage d’El Guerguarat et l’ouverture de consulats de pays frères et amis dans les provinces du sud, soulignant que ces acquis sont le fruit d’efforts diplomatiques marocains efficaces sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, soutenus par la détermination dont fait preuve le peuple marocain depuis la Marche verte pour la défense de la cause nationale.

Le Chef du gouvernement a ajouté que SM le Roi avait affirmé que « le Maroc restera dans son Sahara, et le Sahara demeurera dans son Maroc jusqu’à la fin des temps », et que la position du Royaume se fortifie avec les positions et reconnaissances internationales qui se multiplient ».

« Ces victoires nécessitent un travail collectif et un effort constant », a-t-il dit, affirmant que « nous ne pouvons pas remporter de grandes batailles en l’absence d’un climat empreint de consensus national, de patriotisme et de confiance dans nos institutions ».

Il a d’autre part affirmé que le Maroc et les Marocains ont toujours soutenu la cause palestinienne, mettant en avant le communiqué du Cabinet royal dans lequel SM le Roi a affirmé au président palestinien, Mahmoud Abbas, que le Maroc « place toujours la question palestinienne au même rang de la question du Sahara marocain et que l’action du Royaume pour consacrer sa marocanité ne se fera jamais, ni aujourd’hui ni dans l’avenir, au détriment de la lutte du peuple palestinien pour ses droits légitimes ».

Le communiqué du Cabinet royal a également souligné que le Souverain n’a eu de cesse d’insister sur la nécessité de préserver le statut spécial de la ville d’Al Qods Acharif et de protéger le cachet musulman d’Al-Qods Acharif et de la mosquée Al-Aqsa, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, a-t-il conclu.

Il a, par ailleurs, indiqué que le gouvernement veille à la mise en œuvre d’une série de mesures pour garantir une application efficace du processus de généralisation de la couverture sociale et l’amélioration de sa gouvernance.

Les mesures prises pour accompagner la généralisation de la couverture sociale reposent essentiellement sur l’amélioration et l’harmonisation du cadre juridique et institutionnel, la réforme en profondeur du système national de santé, et l’optimisation du système de ciblage, a-t-il expliqué.

M. El Ormani a aussi fait savoir qu’actuellement l’exécutif se penche sur la mise en place de deux plateformes numériques : la première porte sur le registre national de la population (RNP) tandis que la seconde concerne le registre social unifié (RSU), lesquelles seront mises en service en 2022 dans le cadre d’un projet pilote, dans la perspective de la généraliser sur tout le territoire national entre 2023 et 2025.

Dans la même catégorie