AIP Lancement des activités d’une ONG pour la promotion de la vie saine AIP Don de kits scolaires et de médicaments à des élèves d’Aboisso AIP Des populations sensibilisées à l’utilisation des contraceptifs AIP Le RHDP offre du matériel roulant pour renforcer la mobilité de la coordination régionale du N’zi AIP Visite d’État: Le ministre de l’Hydraulique inaugure le château d’ eau de Zorofla AIP La cohésion sociale et la sensibilisation contre le COVID 19 au centre du Festival « Adayé Kessiè » à Tabagne AIP Une unité de transformation de manioc construite bientôt à Grand-Morié AIP Dix-sept véhicules neufs pour les transporteurs de Divo AIP La jeunesse et la chefferie traditionnelle du Gontougo en mission pour une élection présidentielle apaisée AIP Une exposition tournante pour promouvoir la lecture du coran et livres islamiques à Abengourou

La rentrée solennelle des apprenants du CeFAL lancée à Abomey-Calavi


  10 Septembre      5        Education (3556),

   

Porto-Novo, 10 sept. (ABP) – Le directeur de cabinet du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Noël Gankpé, et le préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral, Jean-Claude Codjia, ont présidé mardi à la salle de réunion de la CEB d’Abomey-Calavi, la cérémonie de la rentrée solennelle de la 4ème promotion du cycle ‘’C’’ et de la 2ème promotion du cycle ‘’B’’, des apprenants du Centre de formation pour l’Administration locale (CeFAL).

Le centre de formation pour l’Administration locale (CeFAL), selon son directeur Christian Kouthon, assure la formation professionnelle initiale continue des agents des catégories ‘’B’’ et ‘’C’’ des collectivités territoriales, à coordonner toutes actions de formation continue ou initiée au profit des agents territoriaux par les autres organismes de formation, et d’en assurer le contrôle de qualité et à organiser pour les élus locaux les séminaires de formation et d’information.

Ainsi, le CeFAL à travers son plan de stratégie 2017-2031, s’est donné pour mission principale de contribuer à l’amélioration constante de la performance de l’administration locale par le renforcement des capacités des acteurs communaux, agents territoriaux de l’État et de l’organisation des services déconcentrés de l’État et de l’organisation de la société civile. Le centre entend jouer pleinement sa partition dans la mise en œuvre de volet amélioration la gouvernance territoriale et de l’intercommunalité du PAG.

Le préfet Codjia a invité les agents territoriaux à se faire former par ce centre de référence, afin d’impacter le développement local.

Le processus de la décentralisation, a expliqué le directeur de cabinet du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Noël Gankpé, permet d’associer les populations à la base à la gestion quotidienne du pouvoir central et de promouvoir le développement de son économie et de son espace territorial. Raison pour laquelle, ajoute M. Gankpé, l’administration s’est armée du pouvoir politique aussi bien au niveau central qu’au niveau des collectivités territoriales décentralisées. « Vous avez un rôle déterminant à jouer dans la promotion de la bonne gouvernance au niveau des communes de votre pays », a insisté le directeur de cabinet à l’endroit des apprenants.

Dans la même catégorie