MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

La situation à Guerguarate est calme, le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie « n’est aucunement perturbé » (Sources autorisées)


  24 Janvier      20        Politique (15371),

   

Rabat, 24/01/2021 (MAP) – La situation à Guerguarate est calme et normale, ont affirmé dimanche matin des sources autorisées, ajoutant que le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, et au-delà vers l’Afrique subsaharienne, « n’est aucunement perturbé ».

Malgré les harcèlements sans incidents des milices du « Polisario », la situation à Guerguarate, comme dans l’ensemble du Sahara marocain, est calme et normale. Le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, et au-delà vers l’Afrique subsaharienne, n’est aucunement perturbé, ont précisé les mêmes sources.

Conformément aux Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR), le passage de Guergarate a été sécurisé par les FAR, ont souligné les mêmes sources, rappelant que depuis novembre 2020, les milices du « Polisario » procèdent à des harcèlements, dans une réaction désespérée à cette sécurisation du passage.

Parallèlement à cela, poursuivent les sources autorisées, la propagande algéro-polisarienne tente vainement de montrer une « zone de guerre », à travers des fake news, des « communiqués de guerre », des dépêches et des reportages quotidiens sur des « accrochages imaginaires ».

Dans la même catégorie