ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou ANP Le Président Issoufou reçoit le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ANP Diffa N’Glaa : 60 milliards de F CFA d’investissements dans les infrastructures ACI CONGO : QUINZE FEMMES VULNÉRABLES FORMÉES SUR DES MÉTIERS GÉNÉRATEURS DE REVENUS GNA Bawumia commissions Education Staff Development Institute at Saltpond GNA Chief of Staff inaugurates water projects in Tano North Municipality GNA PPAG ends GUSO project MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary

La situation économique hebdomadaire du pays examinée à la réunion de conjoncture économique


  21 Juillet      16        Economie (10116),

   

Kinshasa, 21 Juillet 2020 (ACP) – Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a examiné mardi à Kinshasa avec quelques membres de son gouvernement la situation économique hebdomadaire du pays au cours de la traditionnelle réunion du Comité de Conjoncture Économique.

 

Le Vice Premier Ministre, ministre du Budget Jean Baudouin Mayo a, dans le compte rendu de cette réunion, fait savoir que les efforts fournis par le gouvernement et la Banque Centrale dans le domaine de la stabilisation de la monnaie nationale n’ont pas encore atteint la majorité, soulignant que, le gouvernement congolais va mettre les bouchées doubles pour y arriver.

 

« Il s’observe, à ce jour, quelques frémissements sur les marché  de taux d’échange, c’est qui implique l’augmentation de prix des produits sur les marchés notamment les denrées de première nécessité », a-t-il renchéri.

 

Pour ce faire, le Premier Ministre a instruit la Banque Centrale qui pilote le secrétariat technique qui a élaboré les mesures d’encadrement des effets pervers de la Covid-19,de préparer très rapidement l’évaluation de ces mesures afin de voir lesquelles prorogées et lesquelles arrêtées.

 

A en croire le rapport de conjoncture présenté par  la  VPM du Plan, la maladie à Covid-19 continue, a-t-dit expliquant que l’état d’urgence qui sera levé par le Président de la République ne signifie pas que c’est la fin de la Covi-19,bien qu’il y a un petit ralentissent de l’évolution de la maladie mais les chiffres note le VPM du Budget sont importants.

« Chacun de nous doit continuer à observer les gestes barrière », a-t-il martelé.

 

Concernant Ebola, le VPM a indiqué que les mesures sanitaires sont également prises, précisant que c’est ce qui justifie d’ailleurs les descentes régulières du ministre de la Santé Publique en Équateur pour suivre cette question de près.

 

« Les vaccins étant là, le gouvernement croit que cette situation sera vite maitrisée avec la contribution de la population.  Par rapport au secteur minier, il a été noté que la production se situe à un très bon niveau et les cours des métaux sont entrain de progresser lentement mais sûrement », a-t-il fait savoir, signalant que pour le cuivre, le pays a atteint le taux de 6.400$ la tonne métrique, et ce taux remonte, d’il y a deux ans (2018).

 

Quant au cobalt, il est à 28.500$ la tonne métrique. Avec une bonne application des mesures, ce secteur va rapatrier  les devises au pays pour soutenir l’activité économique. a-t-il conclu.

 

Ont pris part à cette réunion les ministres du Budget; du Plan; du Travail et prévoyance sociale; de l’Économie Nationale, du Commerce Extérieur des Mines, des Finances, ainsi que le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, auxquels sont associées, depuis le début de la crise sanitaire à coronavirus, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l’Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP).

Dans la même catégorie