GNA Vodafone Foundation donates PPE to Accra Regional Hospital GNA Koforidua Regional hospital offers free cataract surgery GNA NPP’s side constitutes the Majority in Parliament-Speaker Bagbin APS COVID-19 : SUSPENSION DES VISITES AUX DÉTENUS À PARTIR DE LUNDI APS KAOLACK : LES AUTORITÉS SANS NOUVELLES DE 33 PERSONNES POSITIVES À LA COVID-19 APS BAISSE DES INDICATEURS LIÉS AUX ACCIDENTS DE LA CIRCULATION À FATICK (SAPEURS-POMPIERS) AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC

La société civile sensibilise les PME sur l’Accord de partenariat économique intérimaire


  1 Décembre      10        Economie (10803),

   

Abidjan, 1er déc 2020 (AIP) – La convention de la société civile ivoirienne (CSCI) a sensibilisé les responsables des PME et les organisations agricoles sur la nécessité de l’accord de partenariat économique intérimaire, mardi 1er décembre 2020, lors d’une rencontre initiée à son siège à Cocody.

Accord bipartite entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne (UE), ce partenariat promeut le libre accès des produits ivoiriens respectant les normes standards internationaux, sans taxes douanières, sur le territoire européen, rappelle-t-on.

Pour le premier vice-coordonnateur du bureau de coordination de la CSCI, Dr Gabriel Ayé, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation et de la sensibilisation  de cet accord  à l’attention des organisations agricoles et des responsables des PME.

 Selon la cheffe de projet, Alida Tano, les entreprises ont besoin d’être accompagnées et suivies techniquement et financièrement, pour plus de compétitivité sur le marché international. Et cela sur toute la chaîne, à savoir, la production, la transformation et la commercialisation, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Au nombre des responsables agricoles, le directeur général et président des transformateurs du manioc et exportateurs de l’attiéké séché, Ouffoué Yao Alphonse, se réjouit de l’existence de ce partenariat. Par ailleurs, il souhaite l’effectivité des objectifs et missions contenus dans les clauses.

Pour la Côte d’Ivoire, l’APEI  permet l’accès de tous produits ivoiriens au marché de l’UE en franchise de droits et sans contingents. Il est effectif depuis janvier 2008.

Pour l’UE, cet accord  garanti une ouverture progressive du marchés ivoirien à la majorité des produits d’origine européenne sur une période de 10 ans

(AIP)

Dans la même catégorie