MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

La Sonatel évalue son chiffre d’affaires consolidé à plus de 972 milliards FCFA en 2017


  19 Février      64        Economie (22895), Téchnologie (909),

   

Dakar, 19 fév (APS) – Le groupe Sonatel déclare avoir réalisé en 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 972,2 milliards FCFA, en hausse de 7,5% malgré « les impacts défavorables » de la dépréciation du franc guinéen et du léone, la devise officielle de la Sierra Leone.

« Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’établit à 972,9 milliards de FCFA pour l’exercice 2017, en hausse de 7,5% malgré les impacts défavorables de la dépréciation du franc guinéen et du léone », annonce la société de téléphonie dans un communiqué.

Elle explique que « cette croissance des revenus est tirée par le développement de l’activité mobile, elle-même tirée par les usages de la donnée mobile, des services à valeur ajoutée et des services d’Orange Money ».

« Les filiales à l’étranger ont contribué à hauteur d’un peu plus de la moitié au chiffre d’affaires consolidé du groupe et l’intégration d’Orange Sierra Léone dans le périmètre de consolidation a renforcé la croissance du groupe malgré un léger effet dilutif sur le taux de l’EBITDA », peut-on lire dans ce communiqué.

La Sonatel signale toutefois que le résultat net du groupe « baisse de -6,3%, passant à 202,2 milliards de FCFA », en faisant observer que « malgré l’amélioration de l’EBITDA, le résultat net du groupe baisse en 2017, impacté par les effets de change significatifs (…) ».

Elle évoque par ailleurs « la forte croissance des amortissements consécutive aux investissements importants réalisés au cours des 3 dernières années (près de 800 milliards de FCFA incluant les coûts des licences 4G, le renouvellement des différentes concessions et l’acquisition en Sierra Léone) ».

La Sonatel affirme avoir dans le même temps contribué « pour plus de 502 milliards de FCFA aux recettes budgétaires dans ses pays de présence.

Les activités de la société de téléphonie ont de même généré au profit des entreprises privées locales « plus de 247 milliards de FCFA de chiffres d’affaires et contribué positivement à la balance de paiement des pays de présence à travers les balances de trafic représentant des exportations nettes pour plus de 160 milliards de FCFA », selon la même source.

Le communiqué note enfin qu’en matière d’emploi, « les activités du groupe ont permis de générer plus de 3 500 emplois directs et plus de 100 000 emplois indirects grâce à une distribution commerciale étendue, à la sous-traitance et aux différents partenariats dynamiques ».

Outre le Sénégal, la Sonatel, filiale sénégalaise de la française Orange, est présente au Mali, en Guinée et en Sierra Leone.

PON/BK

Dans la même catégorie