APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

La stratégie africaine du Maroc se distingue par sa « soutenabilité » et sa « viabilité » (US News and World Report)


Rabat- Le Maroc a démontré sa capacité à mettre en place une stratégie africaine qui se démarque par sa « soutenabilité et sa viabilité », écrit, jeudi, le journal américain à grand tirage « US News and World Report ».

« Force est de constater que certains pays africains ont, en effet, été en mesure de mettre en œuvre des politiques soutenables et viables pour le continent africain. L’un de ces pays est le Maroc, un allié de longue date des Etats-Unis », souligne l’auteur de cette contribution, Ahmed Charai, éditeur et membre du Conseil d’administration de plusieurs think tanks US.

Le Maroc, estime la publication américaine, est par conséquent en mesure de contribuer « à la concrétisation des objectifs de stabilisation du continent », lesquels objectifs s’inscrivent en droite ligne de la stratégie de Washington.

Revenant sur les besoins du continent en matière de développement, « US News and World Report » cite le discours historique que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait prononcé à Abidjan en février 2014, dans lequel le Souverain souligne que « L’Afrique est un grand continent, par ses forces vives, ses ressources et ses potentialités. Elle doit se prendre en charge, ce n’est plus un Continent colonisé. C’est pourquoi l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique ».

Le Souverain, poursuit la publication US, avait également affirmé, que le continent africain « a moins besoin d’assistance, et requiert davantage de partenariats mutuellement bénéfiques. Plus qu’une aide humanitaire, c’est de projets de développement humain et social dont notre Continent a le plus besoin ».(MAP)

FF—BI.
HL.

Dans la même catégorie