ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia AGP Le football à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques AIP Les agents des douanes de Noé exhortés à travailler au maintien de la certification ISOO 9001 AIP Le comité national d’organisation du Congrès 2020 de l’UPU à Abidjan va être installé AIP Un projet éducatif numérique lancé dans les régions cacaoyères (Communiqué) GNA Mrs Oteng-Gyasi rallies tourists for ‘Year of Return’ GNA Vice President courts investors in India to invest in Africa

La stratégie africaine du Maroc se distingue par sa « soutenabilité » et sa « viabilité » (US News and World Report)


Rabat- Le Maroc a démontré sa capacité à mettre en place une stratégie africaine qui se démarque par sa « soutenabilité et sa viabilité », écrit, jeudi, le journal américain à grand tirage « US News and World Report ».

« Force est de constater que certains pays africains ont, en effet, été en mesure de mettre en œuvre des politiques soutenables et viables pour le continent africain. L’un de ces pays est le Maroc, un allié de longue date des Etats-Unis », souligne l’auteur de cette contribution, Ahmed Charai, éditeur et membre du Conseil d’administration de plusieurs think tanks US.

Le Maroc, estime la publication américaine, est par conséquent en mesure de contribuer « à la concrétisation des objectifs de stabilisation du continent », lesquels objectifs s’inscrivent en droite ligne de la stratégie de Washington.

Revenant sur les besoins du continent en matière de développement, « US News and World Report » cite le discours historique que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait prononcé à Abidjan en février 2014, dans lequel le Souverain souligne que « L’Afrique est un grand continent, par ses forces vives, ses ressources et ses potentialités. Elle doit se prendre en charge, ce n’est plus un Continent colonisé. C’est pourquoi l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique ».

Le Souverain, poursuit la publication US, avait également affirmé, que le continent africain « a moins besoin d’assistance, et requiert davantage de partenariats mutuellement bénéfiques. Plus qu’une aide humanitaire, c’est de projets de développement humain et social dont notre Continent a le plus besoin ».(MAP)

FF—BI.
HL.

Dans la même catégorie