LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

La thèse de chef des travaux Ntumba : une contribution au développement des huiles végétales


Kinshasa, 27 juin 2015 (ACP) – La thèse de doctorat : « Huile d’Ongokea gore (Hua) pierre : Caractérisation physico-chimique, analyse structurale de ses triglycérides et valorisation pharmaceutique et énergétique », de chef des travaux, Joséphine Ntumba Kankolongo, de la faculté des sciences de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), soutenue vendredi à l’UNIKIN est une contribution au processus de développement des potentialités des huiles végétales dans le domaine de la chimie pharmaceutique et des systèmes énergétiques, selon le jury qui lui a accordé la mention « La plus Grande Distinction ».

A travers cette dissertation doctorale, intitulée qui dispose de 264 pages et quatre chapitres, Mme Ntumba Kankolongo dit avoir abordé des sujets d’actualité vu l’ampleur grandissante du phénomène de la résistance des microbes, des cellules cancéreuses et des parasites aux drogues existantes, ainsi que du phénomène de la rareté et de la pollution des énergies fossiles.

Selon la lauréate, l’Ongokea gore (Hua) pierre (famille olacaceae) est un arbre de la forêt équatoriale dont les graines contiennent une grande quantité d’huile (60 % en masse). La capacité de production totale de cette huile est estimée à plus de 30.000 (trente mille) tonnes par an, soutient elle, ajoutant que malgré cet important tonnage annuel potentiel aucun usage industriel de cette huile n’a été développé à ce jour.

«Les analyses de sa composition chimique ont montré que ses acides gras constitutifs ont la particularité de contenir deux triples liaisons conjuguées. Cependant, quelques uns seulement de ces acides gras ont été isolés et clairement identifiés», relève la récipiendaire. Elle propose de ré-investiguer cette huile pour en compléter sa caractérisation physico-chimique et isoler plusieurs de ses acides gras constitutifs pour leur analyse structurale détaillée et leur identification.

Cette étude de Mme Ntumba Kankolongo confirme que les graines d’isano sont riches en huile (55%,m/m) , et plusieurs propriétés physico-chimiques de cette huile sont similaires à celles de certaines huiles commerciales, comme l’huile des graines de lin et l’huile des graines de caoutchouc, qui ont des applications potentielles dans la production du savon et des shampoings, dans la synthèse des résines utilisées dans la peinture et le revêtement.

Dans ces résultats, elle présente ses analyses de caractérisation physico- chimique structurale, pharmaceutique et énergétique. Après l’examen et l’appréciation de la pertinence, de l’originalité, de la qualité et de l’importance de ce travail par le jury, composé des professeurs Taba Kalulu Muzele, Phuku Phuati, Prosper Kanyankogote a conféré au chef des travaux Ntumba du département de chimie, le grade de « docteur en sciences » et l’a remis les insignes de cette université pour la jouissance des droits attachés à ce grade académique.

Cette recherche de plusieurs années a été soutenue par La Commission Universitaire pour le Développement (CUD) de la Belgique.

Kayu/JGD.

Dans la même catégorie