Inforpress BAD financia Master Plan de mercado de capitais e marketmakers da BVCV no valor 350 mil dólares Inforpress Fogo: Ministra das Infraestruturas e equipa do Banco Mundial chegam hoje à ilha para inteirar do andamento de obras Inforpress Apuramento CAN Sub-17: Cabo Verde soma nova goleada e fica pelo caminho ANG Comunicação Social/“Atribuição da carteira profissional é única solução para combater o fenómeno “jornalismo político”, diz António Nhaga Inforpress ANAS denuncia câmara da Praia de transformar antigo vazadouro municipal selado numa lixeira e exige sua suspensão imediata Inforpress Mais de uma centena de jovens lavadores de carro em Cabo Verde beneficiados com projecto Car WashVerde Inforpress Ministro aponta necessidade de fomentar o desenvolvimento das indústrias criativas e do sector cultural APS La SENELEC dit avoir investi 1,7 milliard de francs CFA pour le GAMOU AIP Les acheteurs de Lakota appelés au respect des nouveaux prix du café et cacao AIP Le gouvernement salue le dévouement des enseignants pour leur contribution à la résilience du système éducatif

La tonne de ciment désormais vendue à 110 000 FCFA à Niakara


  27 Juin      25        Economie (12873),

   

Niakara, 27 juin 2022 (AIP)- Le coût des 20 sacs de ciment, de 50 Kg chacun, soit une tonne, est passé de 90 000 à 110 000 FCFA  chez les opérateurs économiques opérant dans la ville de Niakara (Centre-nord, région du Hambol) depuis ce mois de juin, a constaté l’AIP.

“Désormais, nous vendons le sac de ciment de 50 kg à 5500 contre 4500 FCFA, le prix habituel, donc nous faisons la tonne de ciment à 110000 FCFA  et non à 90000 FCFA comme avant “, a fait savoir R.F.G, un gérant d’une quincaillerie à Niakara, interrogé par l’AIP, dimanche 26 juin 2022.

“Les fournisseurs disent que c’est à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine”, s’est-il justifié

Une hausse de 20 000 FCFA sur le prix de la tonne de ciment à Niakara que des clients, dont Zana  Silué, un entrepreneur en bâtiment à Niakara, a jugé “excessive et donc exagérée”, décriant dans la foulée une augmentation du prix du matériel usité dans les travaux de bâtiment.

“Tout est devenu cher et on ne comprend plus rien. De la maçonnerie, à la tôlerie en passant par la plomberie et l’électricité, l’ensemble du matériel a subi une augmentation tarifaire et ça, ce n’est pas du tout bien”, a-t-il déploré, appelant à des mesures gouvernementales pour une stabilité des coûts.

Dans la même catégorie