AIP Un atelier sur l’état des lieux de la paix et de la justice en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Parlement des enfants reconnaissant au gouvernement pour ses actions en leur faveur AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FIF rend hommage à Sidi Diallo, jeudi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Augustin Sidy Diallo, Biographie d’un passionné du football AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Positions mitigées de quelques habitants de Séguéla à propos de la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 10 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris APS UN PROJET ENVISAGE SIX FERMES PISCICOLES À TAIBA NIASSÈNE APS PAM : LA NOUVELLE REPRÉSENTANTE RÉSIDENTE A PRIS SES FONCTIONS APS KAFFRINE : L’UNAPAD SE DOTE D’UNE COOPÉRATIVE NATIONALE APS MALADIE MYSTÉRIEUSE : À MBOUR, L’INQUIÉTUDE PERSISTE

La ville de Bongouanou calme et déserte après des échaufourées entre jeunes


  19 Octobre      18        Société (25112),

   

Bongouanou, 19 oct 2020 (AIP)- La ville de Bongouanou était calme mais déserte toute la journée du dimanche 18 octobre 2020 après des affrontements entres deux camps de jeunes survenus vendredi 16 et samedi 17 octobre 2020.

Le calme a suivi l’arrivée du commandant supérieur de la gendarmerie, le général Apalo Touré, à Bongouanou dans la nuit de samedi à dimanche. La ville a été quadrillée par les forces de l’ordre, empêchant tout mouvement de jeunes.

Les traces des affrontements sont encore visibles sur les principales artères de la ville.  La plupart des boutiques ont été pillées. Une seule station d’essence et deux boutiques offrent encore leurs services au centre-ville.

Toutes les barricades ont été levées sauf celui du corridor à l’entrée de la ville par la route d’Abidjan et deux autres sur la voie de Kangandi qui étaient encore dressés dans l’après-midi.

« Pour le moment nous faisons une police de proximité dans le but de sensibiliser les uns et les autres. Si les mouvements continuent l’État a la possibilité d’imposer l’ordre mais je ne souhaite pas que nos parents de Bongouanou vivent ces moments », a averti le général Apalo.

Il a également invité les chefs des communautés à demander aux enfants d’ouvrir les voies pour la circulation des biens et des personnes.

(AIP)

Dans la même catégorie