MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

La ville sud-africaine du Cap lance «des obligations vertes» pour combattre les effets des changements climatiques


   

Rabat, 28/09/2017 (MAP)- La ville sud-africaine du Cap vient de lancer «des obligations vertes» pour financer des plans de lutte contre l’impact des changements climatiques dans cette région frappée par une grave sécheresse.
Les recettes de ces obligations devront financer des projets lancés par les autorités de ce plus grand hub touristique du continent africain pour alléger les effets de la sécheresse dans la région, située au sud-ouest de l’Afrique du Sud.
«Les obligations vertes», qui représentent la première initiative du genre lancée en Afrique du Sud, seront certifiées par la Climate Bonds Initiative (CBI), une organisation internationale qui promeut l’investissement dans des projets de lutte contre les changements climatiques.
L’initiative sud-africaine a déjà été certifiée par l’agence internationale de notation, Moody’s, qui l’a qualifiée d’«excellente».
La région du Cap-occidental est frappée par la pire sécheresse depuis 1904, une situation qui a poussé le gouvernement de la région à déclarer l’état de catastrophe naturelle.
Si certaines régions au nord de l’Afrique du Sud ont bénéficié récemment de précipitations abondantes, d’autres comme le Cap-occidental sortent d’un été particulièrement sec.
Certains barrages y sont aujourd’hui totalement à sec, alors qu’ils étaient remplis au tiers l’année dernière à la même époque.
AO

Dans la même catégorie