APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

La zone de libre-échange continentale, une réponse aux aspirations des Africains (Pdt du Niger)


Kigali, 21/03/2018 (MAP) – Le lancement de la zone de libre-échange continentale africaine est une réponse aux aspirations des peuples africains au progrès et à la prospérité en particulier les jeunes et les femmes, a affirmé, mercredi à Kigali, le président du Niger, Mahamadou Issoufou.

La zone de libre-échange continentale aura des retombées « incroyables » sur l’économie africaine et les conditions de vie des africains, a indiqué M. Issoufou lors d’une conférence de presse à l’issue du 10è sommet extraordinaire de l’Union africaine.

Le président du Niger a ajouté à ce propos que le lancement officiel de la zone de libre-échange continentale ne constitue qu’une première étape décisive qu’il faudrait poursuivre assez rapidement en recueillant la signature et surtout la ratification des différents Etats membres en vue de son entrée en vigueur.

M. Issoufou a en outre qualifié d’historique le lancement de cette zone de libre-échange qui marque, d’après lui, la fin de la balkanisation et de la division de l’Afrique et augure d’une transformation profonde qui va s’opérer prochainement sur le continent.

La zone de libre-échange continentale constitue une source d’opportunités énormes pour les Etats membres, pour les citoyens de l’union, pour les entreprises africaines, pour les investisseurs étrangers, pour le marché financier et pour les autres nations du monde, a-t-il souligné.

La mise en commun des ressources de l’Afrique dans le cadre de cette zone de libre-échange va rendre le continent plus attrayant en matière d’investissements, a-t-il dit, ajoutant que la création de cet espace économique unique au monde renforcera également la position des pays africains dans leurs engagements politiques, économiques et commerciaux avec leurs différents partenaires internationaux.

Dans la même catégorie