AGP Gabon: Mathias Otounga Ossibadjouo explique les avancées de la mise en œuvre de la décentralisation MAP Patrimoine audiovisuel : “fenêtre sur le monde” au temps de la Covid19 GNA Local Council of Churches essential in developing Christian faith GNA Let’s maintain protected, accountable journalists ahead of polls– US Ambassador GNA Organisation trains nurses on adolescent youth friendly health services GNA Farmer drowns in River Lottor at Xavi APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : MADIAMBAL DIAGNE ET SEYDOU NOUROU BA PARMI LES OBSERVATEURS DE LA CEDEO (MÉDIA) INFORPRESS Presidente da Comissão Nacional de Eleições diz que o processo eleitoral decorreu com “normalidade” INFORPRESS CPLP e Ministério da Educação de Cabo Verde realizam conferência internacional em formato virtual INFORPRESS Autárquicas 2020: Deficientes visuais votaram sozinhos pela primeira vez em Cabo Verde

Laâyoune, Benguerir et Chefchaouen rejoignent l’UNESCO


  23 Septembre      5        Culture (605), Photos (4216),

   

Paris, 23/09/2020 (MAP)- L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) a proclamé les villes marocaines de Laâyoune, Benguerir et Chefchaouen « villes apprenantes ». Les trois villes marocaines rejoignent ainsi le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes, apprend-on mercredi.

L’intégration de ce Réseau permettra aux trois villes marocaines de partager avec les autres villes leurs expériences en matière d’Education, de Formation et de Recherche, mais également de bénéficier des meilleures pratiques et expériences réussies dans les domaines de la formation tout au long de la vie.

Cette intégration fait suite à l’appel à candidature lancé par l’UNESCO (l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie – UIL) relatif à l’adhésion au Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes (GNLC) – Edition 2020.

La Commission Nationale Marocaine pour l’Education, les Sciences et la Culture a accompagné les trois villes marocaines, à savoir Laâyoune, Benguerir et Chefchaouen, durant la phase de préparation de leurs dossiers de candidature, et les a incitées à veiller scrupuleusement au respect des exigences arrêtées par l’UNESCO pour la sélection les futurs candidats audit réseau.

Le Réseau des villes apprenantes a été créé conformément à la « déclaration de Pékin sur les villes apprenantes » adoptée par la Conférence mondiale sur les villes apprenantes, tenue à Pékin en Chine du 21 au 23 octobre 2013. Jusqu’en 2019, ledit Réseau comportait 174 villes issues de 55 pays. Le Maroc ne l’a intégré qu’en 2020 suite à la sélection récente des trois villes (Laâyoune, Benguerir et Chefchaouen).

Le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes valorise et développe la pratique de l’apprentissage tout au long de la vie dans les villes de la planète. Il stimule le dialogue sur les politiques et l’apprentissage mutuel entre les villes membres, forge des liens et partenariats, perfectionne les capacités et conçoit des instruments qui encouragent et reconnaissent les progrès accomplis.

Dans la même catégorie