MAP Climat: Un nouveau programme d’incubation de startups AGP Siguiri/société : Un homme de 38 ans meurt dans l’éboulement d’une carrière à Kintinian AGP OCI/UNA : Signature d’un mémorandum de coopération conjointe entre CIMCT et l’UNA AGP OCI/UNA : Signature d’un mémorandum de coopération conjointe entre CIMCT et l’UNA AGP Boké/économie : Adoption d’un budget communal de plus de 15 milliards GNF ACP Participation féminine à la gouvernance locale : une préoccupation du CONAFED ACP Faida Mwangila assurée du soutien de ses paires lors de son mandat à l’Onu femmes ACP Nécessité de développer autour du secteur minier d’autres secteurs primaire et tertiaire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les parents d’élèves sollicités pour le respect de l’interdiction d’utilisation des téléphones portables à l’école ACP Les sociétés minières du Katanga bientôt desservies par la ligne électrique « Inga-Kolwezi »

Labé /Crise post-électorale : L’appel à la marche très peu suivie dans la ville


  25 Novembre      3        Société (27723),

   

Conakry, 25 nov. (AGP)-L’opposition guinéenne qui avait participé à la présidentielle dernière continue à revendiquer ce qu’elle appelle sa victoire.

C’est dans ce cadre que l’ANAD conduite par le principal parti de l’opposition, l’UFDG a appelé à une marche pacifique pour demander la libération de ses militants et membres détenus. Mais la marche a été interdite par les autorités locales ce mercredi 25 novembre 2020 et aussi par le Gouvernement sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la commune urbaine de Labé, le mot d’ordre à manifester n’a pas freiné les activités habituelles, a constaté notre correspondant régional.

Au marché de légumes, les places de vente sont occupées et les boutiques qui sont à l’intérieur ou aux abords sont ouvertes. Vendeurs et acheteurs affluent dans le marché. Des deux côtés des ruelles, des femmes étalagistes s’y trouvent avec leurs marchandises. En face, le grand marché est fermé du côté ouest et nord. Par contre, l’une des rentrées est ouverte et certaines boutiques fonctionnent normalement. Les grands centres commerciaux sont restés tous fermés et les propriétaires des magasins font la garde pour une question de sécurité.

Au niveau des stations-services, quelques-unes fonctionnent comme celles du rond-point Tinkisso et Yaaly. Dans le secteur des transports qui a l’habitude de suivre le mot d’ordre de grève, la paralysie n’est pas au rendez-vous. A la gare routière de Kouroula, la plus grande de la région, quelques véhicules chargent pour aller en voyage. Le secteur des taxis motos fonctionne normalement.

Au niveau de l’éducation, les préparatifs pour l’ouverture des classes le 1 er décembre continuent à la DPE et à l’IRE sans aucune perturbation. A l’ENI de Labé les cours se poursuivent comme si de rien n’était.

Les services de défenses et de sécurité sont restés en alerte au rond-point de l’hôpital régional avec quatre pickups dont trois de la police et une de l’armée.

Jusqu’à 13h, aucun barrage fantôme des manifestants n’a été constaté dans la ville.

Les militants de l’opposition tentaient tout de même de se mobiliser au rond-point Hoggo Bouro pour une marche pacifique d’où viennent souvent les actions de protestation.

Dans la même catégorie