AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Labé : Les militants de l’opposition répondent à l’appel à manifester de l’ANAD.


  4 Novembre      12        Politique (13251),

   

Labé, 04 Nov (AGP)- Les populations de Labé ont répondu à l’appel à manifester de l’ANAD pour réclamer la publication des vrais résultats de la présidentielle du 18 octobre dernier. Contrairement aux violences que craignaient les populations, la journée s’est déroulée dans le calme ce mardi 3 novembre 2020.

Les manifestants se sont retrouvés au rond-point Hoggo N’bouro vers 11h pour entamer une marche pacifique. Munis de pancartes sur lesquels on pouvait lire « victoire à l’’ufdg » ou encore « cellou est chef de l’Etat », les manifestants ont fait le tour du centre-ville en passant par le marché central avant de finir la marche au niveau de leur point de départ.

Pratiquement, les activités sont restées paralysées toute la journée sauf au niveau du marché yemguéma. Par endroit des stations de services fonctionnaient contrairement aux banques qui étaient toutes fermées. Le secteur des taxi-motos a lui fonctionné.

Au marché central, magasins et boutiques sont restés fermés. Les propriétaires des commerces veillaient à la sécurité de leurs biens.

«  Je suis venu au marché pour surveiller mon magasin. Quand il y a grève, les forces de sécurité et jeunes manifestants peuvent tous venir s’attaquer aux boutiques et magasins. C’est pourquoi, nous sommes venus pour rester devant nos commerces », nous a confié El hadji Aliou Diallo assis devant son magasin, un poste radio collé à l’oreille.

Au marché yenguema, la mobilisation était considérable durant toute la matinée. Les femmes se sont fortement mobilisées pour s’occuper de leurs commerces.

«  Nous ne pouvons pas rester sans venir chercher de quoi nourrir nos familles. Hier, j’étais venue sans avoir tout ce que j’avais besoin. C’est pourquoi, je suis là pour vendre un peu et acheter de l’huile et de l’ognon pour rentrer avec, » dixit Halimatou Diallo vendeuse de poisson.

Trois pick-up d’agents de sécurité sont restés en alerte au rond-point de l’hôpital régional de Labé. Jusqu’à  16h, aucun incident n’a été enregistré. Tout de même, des jeunes surexcités avaient l’intention d’ériger des barrages à Hoggo N’Bouro après le meeting à 13h relativement faible en matière de mobilisation par rapport aux précédents.

Dans la même catégorie