MAP Dialogue inter-libyen: l’initiative du Maroc consacre son rôle dans la stabilité régionale (universitaire brésilien) MAP Les opportunités prometteuses de la coopération bilatérale au centre d’entretiens à Rabat de l’ambassadeur de la Finlande MAP Le Maroc se qualifie aux championnats du monde 2020 de cyclisme sur route en Italie APS KAFFRINE ET LOUGA DOTÉES DE 46 FERMES AGRICOLES GRÂCE AU PASA (RESPONSABLE) APS BAISSE DES PRIX DES PRODUITS À L’IMPORT COMME À L’EXPORT EN JUILLET (ANSD) APS COVID-19 : 27,4 % DES ENTREPRISES FORMELLES IMPACTÉES PAR L’ARRÊT MOMENTANÉ D’ACTIVITÉ (ANSD) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET VINGT-SEPT CAS POSITIFS DÉCLARÉS VENDREDI AGP Gabon : Le point des activités du secteur agricole au Premier ministre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : la pandémie a freiné 20 ans de progrès, explique un rapport annuel Goalkeepers AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 17/09/2020 »

Labé/ Politique : formation des 13 démembrements de la CENI.


  15 Juillet      11        Société (22790),

   

Labé, 15 juil. (AGP)-La Commission électorale nationale indépendante (CENI), a lancé son calendrier de formation en vue du respect de la date du 18 octobre pour la présidentielle 2020.

Labé a débuté mardi, 14 juillet, la formation ou la remise à niveau des 14 branches et sous branches de la CENI. Ces techniciens électoraux venus des 13 sous-préfectures et de la commune urbaine seront outillés en deux jours, sur le fonctionnement de leur organe et la gestion normale du processus électoral, nous rapporte notre correspondant régional.

Selon le présidant de la CEPI, cette formation permettra de remobiliser les acteurs dans toutes les sous-préfectures.

«  Cette étape consiste à remobiliser les membres des démembrements. Voir ceux qui sont disponibles, mutés ou démissionnaires. Ils seront formés ou remis à niveau en vue de la présidentielle 2020. Sur les 72 invités, il y’a eu 71 présents et un excusé à cause d’un décès. Chaque démembrement a envoyé 4 éléments dont 1 de l’administration. Les autres ce sont le président, le rapporteur et le trésorier. Et nous avons en tout 14 démembrements », a déclaré El hadji Lamine Sangaré.

Sur les attentes post-formation, Le président de la CEPI appelle à une dépolitisation de la gestion du processus électoral.

«  Nous attendons à ce que chacun joue sa partition et comprenne que les démembrements ce n‘est pas de la politique bien qu’on soit désigné par des partis politiques. Donc, ils doivent faire un travail technique mais pas politique. Dans ce cas la neutralité et l’impartialité sont de mises », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie