ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection GNA CODEO launches training programme for regional coordinators GNA Driver jailed 30 years for robbery AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des organismes internationaux appellent à des élections apaisées en Afrique de l’ouest (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs blessés et un mort dans des heurts entre manifestants et forces de l’ordre à Bonoua AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Un seul cas enregistré ce lundi 19 octobre ANGOP Angola: João Lourenço recebe mensagem de Ali Bongo sobre a CEEAC

Labé/société : Réalisation d’un puits amélioré pour les citoyens de Saaré-kaly


  29 Septembre      5        Société (23927),

   

Labé, 29 sept (AGP)- Le Centre de Recherche et de Documentation pour le Développement Intégré du Massif de Foutah-Djallon (CREDEL) a offert un puits amélioré aux citoyens du district de Saaré-kaly dans la sous-préfecture de Dalein, préfecture de Labé.

La pause de la première pierre a eu lieu récemment sous les auspices des autorités locales. L’eau potable était une denrée rare dans cette localité. Les femmes étaient obligées de parcourir des distances pour trouver de l’eau.

Le Directeur Général du CREDEL-Labé a indiqué que la réalisation de cet ouvrage est une question de survie pour les populations de cette localité.

C’est pourquoi, son institution a puisé dans son budget de fonctionnement pour donner de l’eau potable à ces populations.

«  Nous avons entendu les cris de cœur des populations de Saaré kaly dans la sous-préfecture de Dalein située à plus de 40 km du chef-lieu de la préfecture de Labé. Ces populations n’avaient jamais eu de l’eau potable depuis le temps colonial. Nous avons donc puisé dans notre budget de fonctionnement pour les offrir un puits amélioré.

Nous avons commencé de creuser jusqu’à 6m de profondeur. On attend la saison sèche pour aller en profondeur afin d’avoir la vraie source d’eau pour qu’il fonctionne toutes les saisons. A total nous avons 40 bûches à faire. Mais maintenant nous allons faire un et attendre les autres en saison sèche. Nous allons finir d’ici le 06 mars 2021 », a rassuré le professeur Amadou Bailo Barry.

Un projet de création d’une forêt communautaire à côté du l’ouvrage est en étude au niveau du CREDEL dans le cadre de la protection environnementale.

Dans la même catégorie