MAP SM le Roi félicite M. Mohamed Bazoum suite à son élection Président de la République du Niger ACP Haut Katanga: la recherche pointue au cœur d’un séminaire à UNILU ACP Kwilu : 3.900 kg d’arachides décortiquées récoltées aux champs de multiplication des semences de l’INERA Kiyaka ACP La Première Dame D. Nyakeru satisfaite de l’avancement des travaux de réhabilitation et de construction du « CFMA » ACP Le Chef de l’Etat lance bientôt les travaux d’aménagement des sites pour les 9èmes Jeux de la Francophonie ACP Visite de réconfort du gouverneur Gentiny Ngobila à la famille du patriarche N’Singa Udjuu ACP Le projet « Tufaulu Pamoja-Réussir ensemble » pour l’amplification de la voix des femmes dans la prise de décision ACP Le Regroupement politique  Zaïre a échangé avec le Premier ministre SamaLukonde ACP Lancement à Kinshasa de la première édition du Salon Congo éducation ACP Réglementation de la circulation des diplomates sur le territoire de la RDC

L’accès des filles à une bonne éducation, essentiel pour l’atteinte des ODD


  19 Février      8        Société (29211),

   

Kinshasa, 19 Fév. 2021(ACP)- Mme Patricia Kafuti, ingénieure architecte et encadreure des filles de l’ASBL » Agri santé » dans la commune de N’Sele a rappelé, vendredi au cours d’une matinée d’échange que l’éducation est essentielle dans l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) parce qu’à travers elle, la fille apprend dès le bas âge à assumer pleinement ses responsabilités.

Cette journée d’échange a été organisée dans l’enceinte de l’asbl axée sous le thème : » Les bienfaits des études en sciences chez les jeunes filles et femmes », en marge de la journée internationale des femmes et des filles en science célébrée le 11 février de chaque année.

S’agissant de la présence des femmes et filles dans les filières de la science, Mme Kafuti a évoqué les stéréotypes qui les découragent à se lancer dans la carrière qui peut contribuer au développement économique du pays.

Elle a rappelé que les femmes représentent plus de la moitié de la population mondiale et sont dotées des mêmes potentialités voire même mentales que les hommes, a-t-elle dit. Elle a encore ajouté la situation liée à la pandémie de la Covid-19 n a fait que renforcer de profondes disparités dans le domaine scientifique.

Pour elle, les parents doivent apprendre aux filles comme aux garçons que les deux regorgent les mêmes capacités et qu’ aucun genre n’est supérieur à l’autre et sur le lieu du travail ,des séances sexistes et les évolutions de carrière des femmes devraient faire l’objet d’une attention particulière a-t-elle conclu.

Dans la même catégorie