AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Une campagne sous le signe de la solidarité pour le candidat RHDP de Divo commune AIP Côte-d’Ivoire-AIP/ Une mission de paix du ministère de l’Intérieur à Bongouanou AIP Côte d’Ivoire-AI/ Législatives 2021: Bictogo lance la campagne des candidats RHDP de Bouaké GNA Auto electrician jailed for stealing GNA Managers of PWDs debunk alleged misappropriation of funds GNA Bibiani MCE distributes PPEs to traders AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Législative 2021 : Le député sortant relève la nécessité pour le RHDP de conserver le poste de Ouragahio AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les comités de veille de la cohésion sociale proposent un pacte de non-agression entre communautés du Gôh AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La candidate de EDS appelle à un vote utile à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP de Grand-Bassam officiellement présentée aux populations

LACS/ JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES :DES LEADERS COMMUNAUTAIRES SENSIBILISÉS À LA GESTION DURABLE DE CES ZONES


  2 Février      7        Environnement/Eaux/Forêts (2561),

   

Aného, 2 fév. (ATOP) – Un atelier d’information, de sensibilisation et de conscientisation des leaders communautaires sur la problématique de la gestion durable des zones humides s’est tenu du 1er au 2 février à Aného.
La rencontre est à l’actif de l’ONG Agbo-Zégué, avec l’appui financier et technique de l’Union Internationale pour la conservation de la nature (UICN) à travers le projet gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin (PAPBIO CI-Mangroves) et en partenariat avec la commune Lacs 1. Elle s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des zones humides placée sous le thème « Les zones humides et l’eau ».
L’atelier a permis d’éclairer les leaders communautaires sur le projet (PAPBIO CI-Mangroves) qui vise à atteindre une protection intégrée de la biodiversité et des écosystèmes fragiles des mangroves en Afrique de l’Ouest et leur résilience renforcée aux changements climatiques. Elle a permis également de plancher sur la croissance de la visibilité du projet dans le Mono-Volta à travers une remobilisation du réseau des journalistes autour de ces objectifs. Cet atelier a aussi servi de cadre de réflexion pour la redynamisation de la plateforme nationale du Togo via la participation de ses membres aux activités du projet. La mise en place d’un réseau de correspondants ‘’e.pop’’ a été en outre débattue.
Les participants ont suivi des présentations sur le ‘’Projet (PAPBIO CI-Mangroves) et conservation des zones humides’’ et ‘’Zones humides et l’eau, milieu d’existence durable’’. Ils ont également été informés sur les différents sites du projet, le lien entre ces sites et les zones humides, les actions du projet par rapport à la restauration des zones humides. Les leaders communautaires ont aussi été renseignés sur les zones humides au Togo, leur fonctionnement écologique, leur menace, leur service éco systémique, la fragilité écologique et la problématique de la gestion des zones humides. Les travaux ont permis également à la plateforme d’élaborer un plan d’action opérationnel annuel et un budget nécessaire pour sa mise en œuvre.
Le directeur exécutif de l’ONG Agbo-Zégué, Gaglo Kokou Toviho John a relevé les fonctions et les rôles de ces zones et indiqué qu’elles sont soumises à de très fortes pressions qui conduisent à leur dégradation, au déséquilibre écologique et à la perte de leur biodiversité. L’orateur a exprimé sa gratitude aux partenaires qui ne cessent de les accompagner.
Le maire des Lacs 1, Me Aquéréburu Coffi Alexis a attiré l’attention des participants sur la pertinence du thème au regard des menaces de plus en plus croissantes de diverses formes qui pèsent sur ces ressources. Il a exprimé sa reconnaissance au responsable de l’ONG Agbo-Zégué et au chef de l’Etat pour sa politique de protection de l’environnement et de développement des collectivités.
Le secrétaire général de la préfecture des Lacs, Toublou Kossi Adrien a souligné que les zones humides sont les milieux les plus productifs de la planète. « Elles constituent le berceau de la diversité biologique et fournissent de l’eau. Elles sont indispensables pour les avantages éco systémiques qu’elles procurent à l’humanité», a-t-il relevé. Il a exhorté la communauté à une meilleure gestion de ces zones.
Le représentant de la directrice des ressources forestières, Lt-col Agbeti Kossi Agbésimé a insisté sur les efforts du gouvernement en matière de conservation et de gestion durable des zones humides au Togo.
Lt-col Agbeti a demandé aux acteurs des organisations de la société civile de dépasser les étapes de sensibilisation pour poser des actes concrets pour une gestion durable des zones humides. Il a aussi convié les bénéficiaires des projets à bien gérer ces projets pour honorer le pays vis-à-vis des bailleurs.

Dans la même catégorie