MAP RDC/coronavirus: appui de l’Allemagne pour lutter contre la pandémie APS VERS UNE LEVÉE DES RESTRICTIONS DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS ’’SELON DES MODALITÉS’’ MAP Sénégal/Transport : les restrictions seront levées « selon des modalités à convenir » MAP Sénégal : Vers la reprise des vols intérieurs AIP COVID 19: 86 nouveaux cas confirmés et deux décès en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes en colère, obstruent la voie Abidjan-Alépé MAP Niger: 24 millions € de l’Allemagne pour la lutte contre l’insécurité alimentaire MAP Guinée/coronavirus: 70 millions USD de la BM MAP Burkina: nouveau plan de riposte au covid-19 MAP Le devenir de l’Afrique post-Covid-19 en débat (Visioconférence)

LACS/ PROJET DE SAUVEGARDE DES ELEMENTS DE LA CULTURE GUIN : LA 3E EDITION LANCEE A ANEHO


  8 Novembre      25        Arts & Cultures (1019),

   

Aného, 8 nov. (ATOP) – L’Association pour le développement de la commune d’Aného (ADECAN) a lancé, le mercredi 6 novembre à Aného, la 3ème édition de son « Projet de sauvegarde des éléments de la culture Guin ».

C’était au cours d’une cérémonie solennelle présidée par l’adjoint au maire de la commune Lacs I, Kagni Agbelengo Akuété. Le secrétaire général de l’ADECAN, Amavi Ayi Assizongbé, le chef de projet Kouvahey Anoumou Yom, des membres de l’association, des chefs de services, des directeurs des établissements scolaires et des élèves étaient présents à la cérémonie.
Le projet vise à pérenniser, sauvegarder et promouvoir la culture du peuple Guin. Il s’agit également pour l’ADECAN de faire revivre des jeux de loisirs traditionnels du peuple Guin en voie de disparition. Le projet consiste à organiser des compétitions interscolaires de danses traditionnelles, d’art culinaire et capillaire, notamment les tresses afin de valoriser la culture du peuple Guin à travers ses danses, ses rythmes, son art culinaire, capillaire et vestimentaire.
La cérémonie a été couplée de la remise d’attestations aux directeurs des différents établissements qui ont participé à la 2ème édition du projet. Elle a été marquée par la dégustation de mets présentés par les élèves concurrents lors de la 2ème édition de la compétition interscolaire à savoir : yovogboma ; gboloba ; tsimani ; hlonkoudjin ainsi que des boissons locales préparées à base des produits du milieu.
L’adjoint au maire de la commune Lacs I a salué l’initiative qui, selon lui, permettra d’accompagner le gouvernement dans l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement (PND). Pour M. Kagni, ce projet s’inscrit dans la dynamique de la convention 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion des diversités culturelles. « Les activités du projet permettront de transmettre à la génération future les valeurs des aïeux, leur identité et leur savoir en vue du respect de la continuité », a-t-il souligné. M. Kagni a rassuré les responsables de l’association de la volonté et de la disponibilité des autorités municipales pour la réussite du projet pour le bien de tous.
Le secrétaire général de l’ADECAN et le chef projet ont mis en exergue l’importance du projet dans le développement socioculturel et invité la jeunesse à ne pas se départir ou à ne pas avoir honte de sa culture car la culture fait l’identité de l’homme. MM Amavi et Kouvahey ont rappelé à la population que celui qui perd son identité perd la valeur de la dignité de l’être de son milieu. Ils les ont conviés à s’approprier de leur culture pour le développement de la localité.

Dans la même catégorie