NAN Commission, NGO train youths on peace building NAN Nigerian develops app connecting Africa, Japan NAN Securing Information System, a must for service delivery, says NITDA ACI CONGO : LE ROTARY CLUB INVITE LES JEUNES DE LA RDC ET DU CONGO A DEVENIR DES LEADERS ACI CONGO : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS DE FINANCEMENT POUR 21 GROUPES DE PRODUCTEURS NAN Nigeria loses 300,000 tonnes of sugar to smugglers annually — Dangote NAN FRSC warns personnel against delay in response to distress calls ANP Modernisation Etat : adoption d’une loi modernisant le système de l’état civil au Niger ANP Niger : un atelier bilan du 4ème recensement général de la population et de l’habitat en prélude au 5ème RGPH en 2021 NAN BNHA approves Ortom’s request to appoint 26 Special Advisers

Lacs/culture: la BLP/CLAC d’Aného basculé dans l’ère numérique


  5 Juillet      52        Culture (2107), Téchnologie (947),

   

Lomé, le 5 juil. 2017 (ATOP) – Le Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) de la ville d’Aného a bénéficié, le mardi 4 juillet, d’un lot d’ouvrages, de matériels informatiques et numériques offerts par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), en collaboration avec le ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique.
Le don est composé d’ordinateurs portatifs, d’un écran télévisuel, de parabole, d’appareil photo, de divers jeux de société, de livres, de matériels audiovisuels, de tablettes numériques. Cette dotation fait du CLAC un espace culturel numérique ouvert sur le monde où lecture d’ouvrages physiques ou numériques, divers jeux, actualités nationales et internationales sur écran plasma et surtout des recherches sur internet deviendront le quotidien des élèves et de la population.
Cette action fait suite à la rénovation du bâtiment généreusement entreprise par la Fondation Aquereburu and Partners de Me Alexis Aquereburu, en respect des exigences du ministère de tutelle et de l’OIF. Elle fait du CLAC d’Aného, après Agou,  le deuxième centre  à profiter de ce projet de modernisation dont le coût total des dotations est de 107 millions de F CFA pour le réseau d’une dizaine d’entités.
A l’occasion, le ministre en charge de la Communication, Guy Madjé Lorenzo, le directeur régional du BRAO-OIF, Eric Adja et la chargée de communication de l’OIF, Mme Véronique Taveau, ont été fait citoyens d’honneur de la ville d’Aného par les autorités locales et ont reçu des attestations et des fanions.
Dans son intervention, le ministre Lorenzo a souligné l’importance du livre et de la bibliothèque dans les échanges culturelles entre les Hommes. Il a exprimé sa reconnaissance à l’OIF pour son appui constant et exalté sa politique de promotion de la langue française.
Le ministre a indiqué que la démonstration de la préservation de la mémoire historique ne peut se faire sans les livres ; raison pour laquelle il a encouragé les élèves et la population à une fréquentation massive du CLAC et a avoué que « les TIC et l’évolution technologique ne vont pas sonner le glas des livres et encore moins des bibliothèques ». Il a félicité la Fondation Aquereburu and Partners pour sa promptitude à aider la communauté dans la rénovation rapide de la bibliothèque d’Aného, ville deux fois capitale du Togo, et carrefour d’échanges culturels.
Le directeur régional du BRAO-OIF, Eric Adja a dit être fier de l’accompagnement du Togo depuis 1999 par son organisation, affirmant que le partenariat entre l’OIF avec le Togo est sans faille et se situe dans la durée. Il a révélé que c’est dans cette logique qu’en novembre prochain une conférence ministérielle de la Francophonie se tiendra à Lomé.
« La lecture est un puissant outil de développement dans un pays et la bibliothèque à un impact social et économique important »,  a-t-il relevé, tout en remerciant la Fondation Aquereburu and Partners et les autorités pour leur réaction spontanée à la rénovation de la bibliothèque.
Pour sa part, le président de la délégation spéciale de la commune d’Aného, Patrice Ayayi Ayayi, a magnifié la volonté du gouvernement de faire rayonner la culture au sein de la jeunesse et sur toute l’étendue du territoire national. Il a remercié l’OIF et le ministère de tutelle et a promis une gestion rigoureuse des matériels reçus.
Le préfet des Lacs, Daté Bénissan-Tétévi a assisté à la cérémonie
ATOP/KAA/TV

Dans la même catégorie