AGP Sports-Scandale : Des sanctions exigées contre Amadou Diaby GNA National service personnel urged to venture into livestock rearing GNA Former MCE, five others file nominations for Hohoe NDC parliamentary primaries GNA Government committed to improve living conditions in rural areas – DCE GNA NPP leadership urged to work to protect existing parliamentary seats GNA Volta NDC to vet 63 aspirants for parliamentary primaries GNA Vegetable sellers lament over lack storage facilities for preservation AGP Gabon : Lee White visite les usines de transformation du bois de Port-Gentil AGP Gabon : Le Secrétariat exécutif du PDG en tournée nationale sous le sceau de la cohésion et de l’unité AGP Championnat national D3 : Panthères Christ Roi et Moanda FC débutent bien

Lacs/menace des marées exceptionnelles sur la côte togolaise : Le préfet maritime exhorte les populations Riveraines a l’extrême prudence


  10 Août      101        Environnement/Eaux/Forêts (4274),

   

Aného, le 10 août (ATOP) – Le préfet maritime, le Colonel Takougnadi Neyo, a exhorté les populations riveraines de la côte togolaise à l’extrême prudence face au déferlement des marées exceptionnelles, lors d’une rencontre de prise de contact, avec les autorités et la population des Lacs, le mercredi 8 août à Aného.
Ces assises qui ont rassemblé plus d’une centaine de personnes, en majorité des pêcheurs, des chefs traditionnels et de quartiers, fait suite au communiqué du Gouvernement de juin dernier invitant les riverains à la prudence après une marée haute exceptionnelle le 11 juin ayant causé des frayeurs en raison de sa menace dans des maisons et sur la route nationale N°2 à Aného.
Outre la prise de contact, le préfet Maritime et le consultant de l’Agence nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE), Iroko Oniankoutan, ont indiqué que cette démarche a pour objet d’attirer l’attention des personnes sur les risques encourus au regard des dégâts causés par le cyclone Katarina aux Etats-Unis et le tsunami de 2004 en Asie du Sud-Est.
Ils se sont, par ailleurs, appesantis sur les problèmes de sécurité inhérents à la proximité de la frontière avec le Bénin, exhortant les populations à renseigner les forces de l’ordre et de sécurité sur tout comportement ou cargaison suspects afin de lutter efficacement contre la piraterie et les trafics illicites. Selon eux, la ville d’Aného a une vocation touristique naturelle de par ses sites, son histoire affirmant que l’opportunité est offerte aux communautés riveraines de la mer de solliciter avec l’appui des ONG des financements pour la réalisation de points d’eau, la construction ou la réhabilitation d’écoles, etc.
Le consultant de l’ANGE a, par ailleurs, défini la marée comme un mouvement oscillatoire de l’eau de mer et expliqué son origine, sa périodicité, ses conséquences, les précautions à prendre ; l’intérêt à rendre propre et hygiénique la plage pour éviter les maladies tout en facilitant la venue des touristes.
Il a indiqué que les causes des hautes marées demeurent la conjonction des forces des astres notamment de la lune et du soleil sur la terre et qui soulève des vagues ; le tout amplifié par le phénomène de la météorologie. Il a recommandé aux pêcheurs piroguiers, aux baigneurs, aux riverains et à tous les usagers de la plage et de la mer d’être vigilants en raison de la survenue brutale et imprévisible des marées hautes.
Des débats ont permis à l’assistance de mieux s’imprégner du message de la délégation, d’être située sur la réhabilitation de la route nationale N° 2 Lomé-Aného et le démarrage des travaux de protection de la côte par 31 épis sur les 52 km de côte.
Les préfets Maritime et des Lacs, Lt-Col Takougnadi Neyo et Datè Bénissan-Tétévi, ont félicité l’assistance pour sa mobilisation et l’ont conviée à sensibiliser la population sur les mesures de prudence et la nécessité de rendre régulièrement la plage propre. ATOP/KAA/SAS

Dans la même catégorie