APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

L’actualité politique aux menus des informations de ce jour


  6 Novembre      50        Médias (3202), Société (46247),

   

Porto-Novo, 06 Nov. 2018 (ABP)-  Plusieurs sujets liés à la politique, l’éducation et l’énergie, ont meublés les colonnes des journaux, reçus à la rédaction de l’Agence Bénin Presse (ABP) ce mardi.
Le quotidien de service publique La Nation, a consacré sa Une au sujet de l’énergie avec comme titre, Approvisionnement électrique fiable et économique : Le Bénin éligible à un important financement. Le quotidien détaille dans les colonnes de la page 14 que dans le cadre d’un projet d’interconnexion dorsale Nord, le Groupe de la Banque mondiale vient d’approuver un financement de 465,5 millions de dollars de l’Association internationale de développement. Ledit financement, selon le journal est composé d’un prêt de 275, 6 millions de dollars et d’un don de 189,9 millions dollars. Le journal précise par ailleurs que financement approuvé mercredi dernier est destiné à quatre pays dont le Bénin, le Niger, le Burkina-Faso et le Nigéria.
Matin Libre pour sa part s’intéresse aux sujets objets de débats à l’Assemblée Nationale hier lundi. Commission d’enquête parlementaire : où sont les rapports sur Maria Gléta et le Fac ? Le canard d’interroge sur les dossiers brûlants Maria Gléta et Fonds d’aide à la culture (Fac). Matin Libre rappelle que dans le but d’aider la justice à faire la lumière sur ces deux dossiers révélés scandaleux, les députés de la 7ème législature, ont créé le 03 juillet 2017 ? deux commissions parlementaires d’enquête. Le journal se désole du fait que plus d’une année après cette initiative, les dossiers n’aient pas abouti. « Silence radio » écrit le quotidien, faisant observer que personne ne sait ce que sont devenues ces deux commissions et les rapports qui devraient en résulter deux mois après.
Toujours à l’Assemblée Nationale La Nation s’intéresse quant à elle, à l’étude du projet général de l’Etat gestion 2019 et surtout aux doléances des syndicats aux députés. La commission budgétaire de l’Assemblée Nationale, informe le journal a ouvert ce lundi avec les centrales et confédérations syndicales le bal de ses audiences publiques. Ces audiences fait savoir La Nation, s’inscrivent dans le cadre du projet de budget général de l’Etat gestion 2019. Au cours de ces audiences, précise le journal, les acteurs du monde syndicales béninois, ont fait part aux députés de leurs doléances et recommandations sur le fond du document budgétaire.
Parlant de l’éducation, c’est le quotidien Matin Libre qui informe sur le manque d’enseignants dans nombre d’écoles. Manque criard d’enseignants dans les écoles publiques du Bénin : Le Gouvernement toujours indifférent. Le journal renseigne qu’au cours de cette nouvelle année scolaire, une kyrielle d’établissement publics d’enseignement du Bénin, affiche un manque criard d’enseignant. Une problématique périlleuse pour certains apprenants, parents et associations des parents d’élèves, et face à laquelle le gouvernement semble avoir démissionné.
Constitution du Bloc progressiste : la fin des intrigues politiques titre Le Matinal. Le quotidien, fait remarquer que le Bénin est en phase d’enregistrer l’un des plus grand partis politiques de son histoire. Ceci poursuit le journal, avec la naissance du Bloc progressiste qui se décompte inexorablement. Les anciens partis politiques engagés pour le contrat de la fusion ont effectivement apposé leur cachet pour la libération totale et définitive de leur actif au profit du nouveau parti politique naissant. L’enjeu est de taille, le grand pari reste celui du vivre ensemble, conclut Le Matinal.
ABP/KDD/CG

Dans la même catégorie