ANP Le renforcement de la coopération bilatérale au centre des échanges Bazoum- Mattarella APS Le magistrat Serigne Bassirou Guèye nommé président de l’OFNAC ACP La Norvège promet son appui au processus électoral en RDC ACP EPST : élaboration prochaine d’une « Feuille de route bilatérale Education » à Kinshasa ACP Tenue d’un séminaire à Bruxelles sur le processus électoral en RDC ACP SADC/RDC : les agresseurs appelés à cesser tout soutien aux groupes armés ACP RDC- Norvège : 23 millions de couronnes norvégiennes destinés aux jeunes congolais APS La manœuvre nationale « FERLO 2022 » a pris fin à Dodji APS Vers la construction à Bango d’un Centre de formation aux métiers du pétrole à vocation sous régionale (ministre) APS Le Sénégal et le Maroc, seules équipes africaines en huitièmes de finale

L’administrateur général de GAINDE 2000 met en exergue l’importance du numérique


  28 Septembre      30        Economie (16528), Technologie (717),

   

Dakar, 28 sept (APS) – L’administrateur général de GAINDE 2000 a mis en exergue, mardi, l’importance du numérique dans l’accélération et l’amplification des performances dans de nombreux secteurs de la vie économique et sociale.

’’Le numérique est un accélérateur et un amplificateur de performances’’, a déclaré Ibrahima Nouridine Diagne à l’ouverture de la première édition de la rentrée numérique qui réunit, pendant 48 heures, les acteurs du secteur privé, du milieu universitaire et du gouvernement.

’’Il faut une impulsion du numérique dans tous les domaines de la vie économique et social car pour des ressources limitées, on peut avoir des résultats satisfaisants sur tout le terroir national et ces résultats peuvent même atteindre la diaspora’’, a-t-il-ajouté.

L’administrateur général de GAINDE 2000 a indiqué que la première édition de la rentrée numérique 2022 est une stratégie pour renforcer les performances du numérique au Sénégal.

’’Cette rentrée vise à repositionner la place stratégique du numérique dans la construction de l’économie nationale et également dans le développement social du pays’’, a-t-il déclaré.

’’Le numérique est souvent considéré comme un élément sectoriel alors qu’aujourd’hui, c’est un élément à la fois stratégique mais transversal. Le domaine numérique doit être débattu autour d’une stratégie cohérente pour obtenir tous les résultats attendus aussi bien sur le plan social que sur le plan économique’’, a-t-il-dit.

Dans la même catégorie