GNA UCC Lecturer to go unopposed in Cape Coast North NDC primaries GNA I believe in my delegates– NDC Parliamentary Aspirant GNA Disciplinary processes in schools must correct behavior – Dr Boakye Yiadom ANG Novo ministro promete reduzir défice fiscal de 6 para três por cento INFORPRESS Ministério da Educação introduz neste novo ano lectivo ensino das TIC no Ensino Básico ANG Médico aponta estilo de vida como causa do aumento da doença cerebral no país Inforpress Santa Catarina: Apurados os três primeiros grupos para final do concurso de batuque AGP Faits divers: Deux enfants tués par empoisonnement à Lambaréné GNA National Science and Maths Quiz for Basic Schools launched GNA Ho to have STEAM Centre

L’AFC émet un billet inaugural dans le cadre de son programme mondial de billets à moyen terme


  17 Août      25        Economie (24428), Entreprises (1271), Finance (3803),

   

Abidjan, 17 août 2015 (AIP) – L’Africa Finance Corporation (AFC) a annoncé, lundi dans un communiqué de presse, l’émission d’un billet inaugural de 20 millions de dollars US à durée d’un an pour un investisseur institutionnel thaïlandais (l’investisseur) dans le cadre de son programme mondial de billets à moyen terme (GMTN, Global Medium Term Notes).

La Standard Chartered Bank (SCB) a approché l’AFC au sujet de l’investisseur qui s’était dit intéressé par l’acquisition d’un billet dans le cadre du programme GMTN. Suite à plusieurs discussions, l’AFC, la SCB et l’investisseur se sont mis d’accord sur le prix du billet et les conditions de la transaction.

Le rendement amélioré auquel les billets seront émis témoigne de l’excellente réputation de l’AFC en tant qu’institution de crédit africaine de catégorie « investment grade ». L’AFC émettra un billet d’un an à taux fixe pour l’investisseur, après quoi elle conclura immédiatement une convention d’échange de taux d’intérêt avec la SCB afin de m odifier son obligation de taux d’intérêt fixe au titre du billet en un taux d’intérêt variable.

D’une valeur de trois milliards de dollars US, le programme GMTN a été créé en avril 2015 par l’AFC, qui a elle-même émis sa première euro-obligation de 750 millions de dollars US à durée de cinq ans à ce titre.

«En tant que billet inaugural émis par l’AFC dans le cadre de son programme GMTN, cette transaction renforce d’une part la position financière sur laquelle l’AFC peut s’appuyer pour continuer à stimuler les investissements et la croissance dans toute l’Afrique, et démontre d’autre part la confiance que les investisseurs venus de régions aussi éloignées que l’Asie du Sud-Est accordent à l’AFC », a commenté Banji Fehintola, vice-pré ;sident senior et trésorier de l’AFC.

Institution financière multilatérale bénéficiant d’une notation de crédit de premier ordre, l’AFC a été fondée en 2007 avec un capital initial de 1 milliard de dollars US et a pour mission de jouer le rôle de catalyseur pour l’investissement dans les projets infrastructurels du secteur privé à travers l’Afrique.

Avec son capital de base actuel de 2,9 milliards de dollars US, l’AFC est aujourd’hui la deuxième institution financière multilatérale d’Afrique de catégorie « investment grade » et a été notée A3/P2 (Perspective stable) par l’agence d’évaluation Moody’s Investors Service. En mai 2015, l’AFC a conclu avec succès une première émission d’euro-obligations d’une vale ur de 750 millions de dollars US, qui a connu une sursouscription de 700 % et a attiré des investisseurs d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

L’approche de l’AFC concernant les investissements est le fruit d’une expertise sectorielle spécialisée associée à un accent porté sur les services-conseils d’ordre financier et technique, sur la structuration de projets, le développement de projets et le capital-risque en vue de répondre aux besoins en développement d’infrastructures en Afrique et de stimuler une croissance économique durable.

L’AFC investit dans des actifs d’infrastructure de haute qualité permettant de fournir des services essentiels dans les secteurs infrastructurels de base que sont l’énergie, les ressources naturelles, l’industrie lourde, les transports et les télécommunications.

cmas.

Dans la même catégorie