AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

L’Africa Web Festival- 2016 souffle sa 3è bougie à Abidjan


  29 Novembre      16        Economie (21966), Téchnologie (882),

   

Rabat, 29 nov 2016 (MAP)- L’Africa Web Festival (AWF-2016), l’un des événements africains phares dédiés à la promotion des technologies de l’information et de la communication (TIC) a soufflé mardi à Abidjan, sa troisième bougie, autour du thème ‘’l’usage des TIC dans l’agriculture, l’éducation et la santé’’.

Ce rendez-vous auquel sont attendus quelque 6000 participants issus d’une quinzaine de pays, se veut une plateforme de discussions, d’information, et de formation autour du numérique en Afrique, avec comme finalité, de permettre aux Africains de se rencontrer et de travailler ensemble, a expliqué Mme Maryam Sy Diawara, fondatrice du festival.

Et de faire observer que cette vitrine régionale, continentale et internationale des TIC qui fermera ses portes jeudi, permet de mettre en contact également toutes les classes de la société autour du numérique.

Au menu de ce Festival, inauguré par la ministre ivoirien de l’éducation nationale, Kandia Camara et le ministre de l’économie numérique, Bruno Nabagné Koné, figurent plusieurs activités, dont un espace d’exposition aménagé au profit des entreprises investissant dans le numérique, des conférences thématiques, des rencontres B to B, ainsi que des ateliers de réseautage.

En chiffres, ‘’le numérique c’est 7 ou 8 pc du PIB (Produit intérieur brut) ivoirien. C’est 200.000 emplois mais surtout, il touche tous les secteurs de notre économie et de notre société », a révélé à cette occasion, M. Nabagné Koné, également porte-parole du gouvernement.

Et de poursuivre que ‘’l’économie numérique est une opportunité pour rattraper notre retard’’, laissant savoir que ‘’les TIC permettent de compenser les faiblesses du Continent Africain en infrastructures ».

Les débats lors de ce conclave porteront sur moult thématiques, dont : ‘’émergence : enjeux et défis du numérique’’, ‘’e-agriculture, e-éducation et e-santé : ce que le numérique apporte à l’Afrique’’, ‘’entreprendre depuis la diaspora vers l’Afrique’’, et ‘’Cyber-sécurité : la meilleure défense c’est l’attaque’’.

Dans la même catégorie