APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

L’Afrique de l’ouest regorge de 30% des réserves africaines en pétrole et gaz (CEDEAO)


  7 Mai      45        Economie (23960), Leadership Africain (801),

   

Abidjan, 07/05/2018 (MAP) – L’Afrique de l’ouest détient près d’un tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel en Afrique, a souligné, lundi à Abidjan, Sediko Douka, le commissaire Energies et Mines de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

« L’Afrique de l’ouest, une région au +coeur des enjeux géostratégiques+, représente 30% des réserves trouvées de pétrole et 30% des réserves trouvées de gaz naturel de l’Afrique », a-t-il dit lors de la présentation du 2ème forum des mines et du pétrole de la CEDEAO, prévue du 09 au 11 octobre prochain dans la capitale économique ivoirienne.

La région ouest-africaine, qui compte 330 millions d’habitants, dispose également dans son sous-sol « de l’or, de l’uranium, de la bauxite, du diamant, du fer, du manganèse, entre autres .. avec par endroits des gisements de classe mondiale » a ajouté M. Douka, affirmant que « cette abondance de ressources minières et pétrolières place ainsi notre région au coeur des enjeux géostratégiques ».

« La plupart de ces ressources sont généralement exploitées sous forme brute sans transformation importante », s’est lamenté, de son côté, le ministre ivoirien par intérim des mines, Souleymane Diarrassouba, plaidant pour des « reformes vigoureuses » dans ces secteurs.

« Il s’agira pour la CEDEAO d’afficher sa vision d’une industrialisation. L’enjeu du développement minier de notre sous-région est de faire en sorte que le secteur minier et pétrolier contribuent de façon significative au développement économique et social du fait de ses effets d’entrainement », a soutenu le responsable ivoirien.

Dans la même catégorie