NAN IITA inaugurates mobile App to help farmers control weeds ANP Sommet UA 2019: une vaste opération de salubrité au musée national de Niamey parrainée par DR Malika Issoufou ANP La Guinée soutient à la candidature du Président Issoufou Mahamadou à la présidence de la CEDEAO AIB Crise CDP : Eddie Komboïgo propose de ramener le BPN à 600 membres AIB Coupe EGEO: L’équipe féminine L2 et l’équipe masculine L3 s’octroient les trophées ANGOP PR encoraja selecção nacional de futebol ANGOP PR felicita jornalista angolana Luísa Rogério ANGOP CAN2019: Angola entra em acção LINA Making Liberia A New Hub For Ribbed Smoked Sheets Rubber In West Africa LINA At Grand Campaign March: CDC Shows Numerical Strength, Support For Weah Regime

L’AFRIQUE DOIT SE DONNER LES MOYENS DE TRANSFORMER SON SYSTÈME PRODUCTIF (MACKY SALL)


  26 Septembre      29        Développement durable (3820),

   

Dakar, 25 sept (APS) – Les pays africains doivent se donner les moyens de transformer « positivement et durablement » leur système productif a estimé, lundi à Dakar, le président de la République, Macky Sall.

« Sur le chemin de l’émergence, nous devons, en effet, nous donner les moyens de transformer positivement et durablement notre système productif » a soutenu le Président Sall qui procédait à l’ouverture du troisième forum Investir en Afrique.

Ce forum de trois jours (25, 26 et 27 septembre) est organisé par le gouvernement du Sénégal, le ministère chinois des Finances, la Banque chinoise de développement et la Banque mondiale.

Daniel Kablan Duncan, le vice-président de la Côte d’Ivoire, Yaobin Shi, le vice-ministre chinois des Finances, et Shaolin Yang, le directeur général et responsable en chef de l’Administration de la Banque mondiale ont pris part à l’ouverture du forum

Selon le président Sall, la transformation du système productif passe par l’innovation.
« C’est-à-dire un nouvel état d’esprit qui traduit une réelle volonté de rompre avec des idées, des pratiques et des habitudes établies. En somme, il s’agit de rompre avec la méthode du business as usual, comme disent nos amis anglophones », a indiqué Macky Sall.

Le Président sénégalais a fait remarquer que « cette exigence s’impose d’abord aux pouvoirs publics ».

« Si nous voulons réaliser le progrès par l’innovation, il nous faut adopter une nouvelle manière de penser et d’agir dans la conduite des politiques publiques. Ces politiques doivent non seulement être saines, stables et prévisibles, mais aussi transparentes et diligentes. Ce sont les préalables pour inspirer la confiance des citoyens et des partenaires », a-t-il souligné.

Dans la même catégorie