AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

L’Afrique du Sud a besoin de 11 milliards de dollars pour développer l’énergie renouvelable (étude)


  2 Novembre      12        Environnement/Eaux/Forêts (2250),

   

Johannesburg, 02/11/2020 -(MAP)- L’Afrique du Sud a besoin d’un financement de 11 milliards de dollars pour assurer le passage du charbon à l’énergie renouvelable et atténuer ainsi le coup porté aux communautés dépendantes de l’exploitation minière et de l’utilisation du combustible fossile, révèle une étude de l’Université du Cap.

Un financement climatique de 11 milliards de dollars, le plus important du genre, canalisera les fonds vers l’élimination accélérée de l’énergie au charbon, en maintenant solvable la compagnieºsud-africaineºde production et de distribution d’ électricité «Eskom» pendant sa décarbonation, a déclaré l’université dans un communiqué publié lundi.

Et d’expliquer que les fonds soutiendraient également «les communautés et les travailleurs touchés par l’abandon du charbon».

L’Afrique du Sud, par l’intermédiaire d’Eskom Holdings, est presque entièrement dépendante du charbon pour l’électricité. Le pays produit la même quantité de gaz à effet de serre que le Royaume-Uni qui a une économie huit fois plus grande.

L’est de la province de Mpumalanga est fortement tributaire des mines de charbon et des centrales électriques au charbon.

Selon l’étude, le pays n’aurait besoin d’utiliser que 0,0025% de sa masse continentale pour générer suffisamment d’énergie solaire pour répondre à ses besoins énergétiques. Depuis 2008, l’Afrique du Sud a subi des coupures d’électricité intermittentes en raison d’une capacité de production insuffisante.

Dans la même catégorie