ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

« L’Afrique, l’une des régions du monde à plus forte croissance » (Président Obama)


Rabat, 25 juil. 2015 (MAP) – « L’Afrique est l’une des régions du monde à plus forte croissance », a affirmé le président américain Barack Obama en ouverture, samedi à Nairobi, du sixième sommet mondial de l’Entrepreneuriat.

« Je voulais être ici car l’Afrique est en marche », a déclaré le chef de l’exécutif américain, expliquant qu’en Afrique, « les gens sortent de la pauvreté, les revenus sont en hausse et la classe moyenne est en croissance ».
Par la même occasion, le chef d’Etat américain a annoncé de nouveaux engagements de la part du gouvernement américain de plus d’un milliard de dollars pour les trois prochaines années pour promouvoir l’entrepreneuriat en tant que moteur de la croissance économique, l’inclusion sociale et la sécurité des collectivités, dont la moitié de cet argent servira à soutenir les femmes et les jeunes qui affrontent des obstacles en essayant de monter leurs entreprises.
Pour sa part, le président kényan Uhuru Kenyatta, qui co-présidait la cérémonie d’ouverture de cet important rendez-vous mondial aux côtés de M. Obama, a estimé que « l’Afrique est prête et ouverte aux affaires ».
Le discours sur « le désespoir africain est faux et n’a jamais été vrai », a assuré le chef d’Etat kényan.
Co-organisé par les Etats-Unis et le gouvernement kényan, le GES 2015, premier sommet tenu en Afrique sub-saharienne et dont les travaux se poursuivent jusqu’à dimanche, connaît la participation d’environ 1.000 entrepreneurs, investisseurs et spécialistes venus des quatre coins du monde.
Le programme de cet important rendez-vous annuel de deux jours prévoit une série de séances plénières et interventions offrant une plateforme de choix pour les différents intervenants afin de faire part de leurs expériences, partager leurs points de vue et débattre autour de thématiques majeures en rapport avec l’entrepreneuriat.
« L’entrepreneuriat et le financement », « Les préparatifs pour la croissance, la protection du capital intellectuel », « Les modèles commerciaux pour l’Afrique », « Bâtir la prochaine génération des entrepreneurs », « L’économie partagée et les marchés émergents », « Comment aborder les défis mondiaux à travers l’entrepreneuriat », « Comment l’entrepreneuriat peut tirer profit de la technologie », « L’inspiration de la prochaine génération des entrepreneurs agricoles » et « Les nouveaux et meilleurs modèles pour la formation des entrepreneurs », sont entre autres, des thèmes qui seront abordés lors de ces séances plénières.
Lancé en 2009 par le Président Obama, le sommet mondial de l’Entrepreneuriat est devenu un rendez-vous incontournable des jeunes leaders et entrepreneurs de par le monde.

KS—BI.
LC.

Dans la même catégorie