APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

L’Afrique va devenir la 1ère destination des firmes européennes de distribution (étude)


  21 Juin      47        Economie (24437), Entreprises (1271),

   

Rabat, 21 juin 2015 (MAP) – L’Afrique devrait devenir d’ici 2017 la première destination des investissements pour les sociétés européennes de distribution et de biens de consommation, selon une étude du cabinet Deloitte rendue publique samedi.

Intitulée « La consommation en Afrique: Le marché du XXIe siècle », l’étude s’intéresse aux comportements des consommateurs ainsi qu’aux opportunités et aux défis pour les entreprises de l’industrie du « ConsumerBusiness ».
Les entreprises se tournent vers les pays affichant la croissance la plus rapide, dont l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Sénégal, précise le rapport dont se fait l’écho l’agence helvétique Ecofin.
Rappelant que l’économie africaine devrait enregistrer une croissance deux fois supérieure à celle des économies avancées d’ici 2019, les auteurs de l’étude précisent que les piliers du développement de la consommation sont la classe moyenne, la croissance démographique, l’urbanisation galopante et les nouvelles technologies.
En effet, une personne sur cinq dans le monde sera originaire d’Afrique en 2025 et le nombre d’habitants du continent devrait passer de 1 à 2 milliards d’ici 2040.
Sur un autre plan, le rapport du cabinet Deloitte révèle que 30 pc des jeunes consommateurs déclarent pouvoir épargner une partie de leur salaire et 28 pc jugent que leur situation financière personnelle est meilleure aujourd’hui qu’il y a cinq ans. Par ailleurs, 33 pc des jeunes Africains ont confiance dans le développement économique de leur pays.
Les consommateurs africains attachent aussi plus d’importance à la qualité des produits qu’à leur prix : 60 pc des consommateurs mentionnent ainsi le critère de la qualité à la première place alors qu’ils ne sont que 50 pc à mettre le prix en avant.
En matière des défis que rencontrent les entreprises de l’industrie de distribution sur le continent, l’étude met en garde contre la vision selon laquelle l’Afrique constitue un bloc homogène. « Continent aux multiples facettes, l’Afrique offre des opportunités à ceux qui sont prêts à adapter leurs modèles opérationnels à la région », indiquent les auteurs du rapport.
Les sociétés doivent par ailleurs gérer des risques inhérents à la pratique des affaires en Afrique : volatilité des devises locales, problèmes réglementaires, forte part d’une économie informelle, lacunes dans les infrastructures d’énergie et de transport.

CB—BI
MC.

Dans la même catégorie