AIP Côte d’Ivoire/ Le CNDH s’enquiert des causes des conflits inter-communautaires à Ferkessédougou AIP Côte d’Ivoire/ Programme  »Eau pour tous »: Le ministre Siaka Ouattara rend hommage au Chef de l’Etat AIP Côte d’Ivoire/ Le nouveau chef de Grand-Alépé intronisé AIP Côte d’Ivoire/ Plus de 1100 tables-bancs remis aux écoles primaires de la commune de Soubré AIP Côte d’Ivoire/ Des fonds pour soutenir la planification familiale à Soubré AIP Côte d’Ivoire/Des enseignants de Dimbokro exhortés au travail et à la persévérance AIP Côte d’Ivoire/ Le ministre Bruno Koné sensibilise à la paix à San Pedro AIP Côte d’Ivoire/Des enseignants célébrés à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire / Les meilleurs élèves des écoles sur le site de la mine de Tongon récompensés AIP Côte d’Ivoire / Du matériel informatique offert à des responsables de l’éducation à Ouéréguékaha

L’Agence Côte d’Ivoire PME, l’interface entre l’Etat et les PME (Fiche technique)


  27 Juin      64        Economie (24422), Entreprises (1271),

   

Abidjan, 27 juin (AIP) – Depuis sept mois, une structure dénommée Agence Côte d’Ivoire PME a été mise sur pied, entre autres, pour servir d’interface entre l’Etat et les Petites et moyennes entreprises (PME) et accompagner ces dernières dans leur évolution. Présentation.

Le positionnement institutionnel de l’Agence Côte d’Ivoire PME

Créée par la loi N°2014-140 du 24 mars 2014 portant orientation de la politique nationale des PME en son article 11 et opérationnalisée par le décret N°2016-1102 du 07 décembre 2016 qui détermine ses attributions, son organisation et son fonctionnement, l’Agence Côte d’Ivoire PME a pour mission de faire la promotion des PME ivoiriennes et de contribuer à la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie de développement des PME notamment en favorisant leur création, en améliorant leur accès aux financements et aux marchés, en améliorant le climat de leurs affaires, et en développant la culture entrepreneuriale et l’innovation. Ses organes sont le conseil de surveillance et la Direction générale, respectivement dédiées à la supervision et à l’exécution.

Sélectionné suite à un appel à candidature international, le directeur général de l’Agence, Salimou Bamba, a été nommé par un décret pris en Conseil des ministres le 27 septembre 2017, et a pris fonction le 30 octobre suivant. Détenteur, entre autres, d’un Master of Business Administration (MBA) de l’Université de Sherbrooke (Canada), d’un Diplôme de 3ème cycle en Consultation en Management de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne (France), il finalise actuellement un titre professionnel de Certified Expert in Financial Inclusion Policy avec la Franckfurt School of Management and Finance et est également inscrit à un Programme de renforcement des capacités avec le centre de développement international de Havard University (USA).

L’objectif stratégique de l’Agence

L’Agence Côte d’Ivoire PME a pour vision le renforcement de la compétitivité des PME et la création d’emplois durables, en particulier en faveur des jeunes et des femmes.

Une mission : Propulser les PME ivoiriennes vers le succès en leur offrant une expertise de classe internationale en vue d’une croissance inclusive.

Une vision : Bâtir une Côte d’Ivoire prospère et émergente grâce à la créativité des PME.

Un crédo (le 3 E) : Engagement, Equité et Excellence.

Le principe du « Penser d’abord au plus petit »

Créé dans un contexte de forte croissante économique estimée à 9% en moyenne entre 2012 et 2017, dans un pays où 77% de la population a moins de 35 ans, selon les données du Recensement général de la population et de l’habitat publié en mai 2015, l’Agence Côte d’Ivoire PME se donne pour défi de permettre au secteur privé notamment aux PME ivoiriennes de créer suffisamment de richesses et d’emplois pour les jeunes et les femmes. Pour ce faire, elle préconise aux acteurs publics et aux partenaires au développement, l’intégration du principe « Penser d’abord au plus petit » ou « Think small first » dans le processus d’élaboration des politiques sectorielles et la formulation des projets; ainsi que la mesure des effets et impacts des décisions publiques sur les PME dans le cycle de gestion des politiques sectorielles.

La mise en œuvre de ce principe garantit la prise en compte des préoccupations et des intérêts des « plus petits » que sont les PME (estimées à 60.000 en Côte d’Ivoire) dans tous les secteurs d’activité, faisant de la thématique des PME une question transversale. L’application effective de ce principe, considéré au niveau international comme faisant partie des meilleures pratiques de politique publique, contribuera à promouvoir le développement inclusif en Côte d’Ivoire par la création d’emplois stables pour les jeunes et les femmes notamment à travers la réalisation des projets relatifs aux secteurs du bâtiment, des travaux publics, des mines, de l’industrie, de l’énergie, de l’agroalimentaire, etc.

Le groupe de cibles est composé des auto-entrepreneurs, des start-ups, les très petites entreprises (TPE), les PME, les scale-ups ainsi que les réseaux, associations, fédérations, centres de recherche, centres financiers, cabinets conseil …

Les priorités de l’Agence Côte d’Ivoire PME en 2018

« Nous sommes venus pour créer de la valeur », professe le directeur général, Salimou Bamba, face à des journalistes ivoiriens, le 27 juin 2018 dans les locaux de la structure située au 2ème étage de l’immeuble Nour al Hayat, au Plateau. Ainsi, pour sa première année d’exercice, l’Agence Côte d’Ivoire PME prévoit de développer l’axe innovation et entrepreneuriat à travers la mise en place de l’Incubateur d’Abidjan.

« Le ministre Souleymane Diarrassouba a réceptionné en fin décembre 2017 le bâtiment qui est situé à la Riviera. (…) Cet incubateur est un bâtiment de 17 pièces de deux niveaux et qui va servir à promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation en Côte d’Ivoire », annonce M. Bamba. Il compte le volet incubation d’entreprise (appels à projets pour accompagner les start-up), un espace d’intelligence collectif pour permettre aux inventeurs de s’exprimer, un espace de célébration de l’excellence), et un espace virtuel de domiciliation d’entreprise. Ces incubateurs seront par la suite étendus à Yamoussoukro, Bouaké et San Pedro.

Un autre projet en vue concerne le statut de l’entreprenant à opérationnaliser. Il s’agit de définir les avantages fiscaux et sociaux de ces entreprenants. L’accès aux marchés constitue un autre projet pour 2018 de l’Agence Côte d’Ivoire PME, ainsi que la création de l’Observatoire des PME (Information), le Guichet Unique des PME (Porte d’entrée des PME), et une Plateforme de compétences pour la Diaspora.

L’Agence Côte d’Ivoire PME a pour document de base, le Programme Phoenix, un plan de 200 milliards FCFA consenti par le Gouvernement ivoirien pour relancer les PME-PMI. En Côte d’Ivoire, est considérée comme PME, toute entreprise privée qui a un chiffre d’affaires inférieur à un milliard de francs CFA et employant moins de 200 personnes.

cmas

Dans la même catégorie