AGP Covid-19 : Six mois après, le bilan épidémiologique est en baisse au Gabon AGP Gabon : Franck Nguéma présente sa politique sportive au Premier ministre MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS COVID-19 : 23 NOUVELLES INFECTIONS ET 0 DÉCÈS, CE VENDREDI APS RÉSEAU CDMA DE L’ADIE : SEULS 298 COMPTES ACTIFS RÉPERTORIÉS ANP Niger : Prestation de serment des membres du Conseil National de Régulation de l’ARSN APS COVID-19 : 23 NOUVELLES INFECTIONS ET 0 DÉCÈS, CE VENDREDI GNA Equatorial Guinea pulls out of Ghana friendly GNA ‘Winner-takes-all’ is a threat to peace and stability-WANEP

L’ALLEMAGNE OCTROIE 98 MILLIONS DE FCFA POUR SOUTENIR LA POPULATION DE BRAZZAVILLE ET DE LA LIKOUALA


  6 Août      20        Société (23060),

   

BRAZZAVILLE 05 AOUT (ACI) – L’Allemagne va faire un don d’une valeur de 150 000 € soit 98 millions de FCFA au Congo, en vue d’apporter une assistance alimentaire aux ménages vulnérables de Brazzaville et de la Likouala, a annoncé le 5 août à Brazzaville, le chargé d’Affaires par intérim d’Allemagne au Congo, M. Jonas Wiesenecker.

Il a fait cette annonce à la sortie d’une audience avec le ministre des affaires sociales et de l’action humanitaire, Mme Antoinette Dinga Dzondo. A cette occasion, M. Wiesenecker a indiqué que cette contribution résulte d’un jumelage entre la ville de Dresde en Allemagne et celle de Brazzaville ainsi que d’une contribution du ministère des affaires étrangères de son pays.

Ce don, qui sera géré par le Programme alimentaire mondiale (Pam) en partenariat avec le ministère en charge des affaires sociales, est une réponse à l’appel lancé par le Président de la République, M. Denis Sassou Nguesso, face aux inondations d’octobre 2019 à janvier 2020.

Selon lui, une partie de ce don est destinée à la population, et la contribution de Dresde est liée aux activités du Pam pour soutenir la population en cette période de crise sanitaire. « Depuis longtemps, l’Allemagne est le deuxième plus grand contributeur du Pam dans le monde. Au Congo, la coopération avec le Pam nous permet de renforcer les liens d’amitié entre les deux pays par des actions concrètes et d’assister les populations en situations difficiles, de manière rapide et efficace », a souligné M. Jonas Wiesenecker.

De son côté, le représentant du Pam au Congo, M. Jean-Martin Bauer, a fait savoir que ce don va permettra d’élargir l’action pour renforcer la sécurité alimentaire des plus vulnérables au Congo. « Cette contribution de la ville de Dresde, inédite, est un grand signe de solidarité des habitants de Dresde vers ceux et celles de Brazzaville », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Bauer a révélé que pour cette assistance à Brazzaville, le Pam va privilégier des transferts monétaires via Mobile money et, pour la Likouala, via le système « scope » afin que les bénéficiaires effectuent des achats alimentaires auprès des boutiques partenaires du Pam.
« Nous sommes très inquiets pour la population de la Likouala qui fait face aujourd’hui à une triple vulnérabilité liée aux inondations d’octobre 2019 à janvier 2020, qui ont détruit 70% des récoltes, à la crise sanitaire du Covid-19 et à la résurgence du virus Ebola en Rdc, qui a des impacts considérables sur le commerce des marchés alimentaires », a-t-il dit tout en insistant sur la nécessité de l’assistance dans cette localité.

Poursuivant ses propos, M. Bauer a laissé entendre qu’il va s’assurer que la population autochtone, qui a du mal à accéder à toutes ses opportunités, bénéficie de ce programme.
Pour rappel, depuis mai 2020, les équipes de Pam, en collaboration avec celles du ministère des Affaires sociales et de l’action humanitaire, sur la base du Registre social universel (Rsu), ont déjà apporté une assistance alimentaire à 75 000 personnes dans cinq quartiers de Brazzaville.

Une enquête récente, menée par le ministère et le Pam dans la capitale, montre l’impact important de la crise sanitaire sur les emplois et les revenus des ménages, ce qui se traduit par une forte augmentation de l’insécurité alimentaire.

Dans la même catégorie