AGP N’Zérékoré/société : Le corps d’un homme lynché découvert au quartier Horoya AGP Kankan/société: Décès de l’Evêque du diocèse de Kankan des suites de covid-19 AGP Dubréka/Société: Calvaire des usagers de la route Dubréka-Falessadé AGP Guinée/Société: Pas de mobilisation à l’occasion de la journée internationale de la femme AGP Guinée/transport: Vers la numérisation de la délivrance des documents de transport APS RIPOSTE CONTRE LE COVID-19 : DES DÉBUTS DIFFICILES, AVEC ‘’UN MANQUE CRIANT DE MOYENS’’ APS FIÈVRE JAUNE : LE DISTRICT SANITAIRE DE TAMBACOUNDA A VACCINÉ 94 % DE SA CIBLE GNA Employers must ensure high patronage of COVID-19 vaccine-GEA GNA SONA to be delivered on March 9, budget March 12 GNA Parliament rolls out plan for vaccination soon

L’ANAPECO plaide pour la mise en exercice du fonds de promotion de l’éducation nationale


  17 Février      7        Education (4441),

   

Kinshasa 17 févr.2021 (ACP).L’Association nationale des parents d’élèves et étudiants du Congo (ANAPECO), demande au tout nouveau premier ministre Sama Lukonde Kyenge, de signer, aussitôt entré en fonction, un décret portant mise en exercice du fonds pour la promotion de l’éducation nationale, en vue de permettre une bonne marche de la gratuité de l’éducation de base.

Le président de cette structure, David Diatezwa qui l’a fait savoir mercredi à travers une déclaration à la presse, rappelle le bienfondé de ce fonds : « Nous les parents, depuis déjà 2002, nous avons compris que l’Etat n’avait pas suffisamment des ressources à affecter dans l’éducation. C’est comme ça que nous avons pensé au financement innovant. Nous avons fait créer le fonds de promotion de l’éducation nationale, qui devrait collecter les ressources extra budgétaires suffisantes pour accompagner l’État dans le domaine de l’éducation. Malheureusement, on a tout fait pour que cet établissement devienne un canard boiteux, qui n’accomplit pas le rôle qui doit être le sien en vue d’accompagner l’Etat dans la promotion de l’Education. Le Premier ministre doit vraiment signer un décret pour le fonds de promotion de l’éducation nationale. Dès qu’il va le signer, vous allez voir que l’éducation aura de grandes ressources, au-delà même de ce que le Fonds de promotion de l’industrie peut mobiliser. Donc, c’est une question de volonté politique, nous espérons qu’il va s’assumer. Dès qu’il sera installé, nous irons le voir pour ça ».

M. David Diatezwa s’est dit déterminer à mettre tout en œuvre pour mener un plaidoyer jusqu’à l’effectivité de la mise en place de ce cadre.
Pour rappel, Sama Lukonde Kyenge a été nommé Premier ministre ce lundi 15 février. Ancien directeur général de la Gécamines, il succède à Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Dans la même catégorie