MAP Côte d’Ivoire: le gouvernement examinera l’octroi à l’opposition d’un poste de vice-président à la Commission électorale MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : 7 morts dans des heurts près d’Abidjan MAP Nigeria: des hommes armés tuent 20 villageois dans le nord-ouest AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le PM Hamed Bakayoko échange avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Dialogue politique: Le gouvernement accède à la demande de restructuration de la CEI formulée par l’opposition AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Anoblé explique les enjeux de la candidature de Ouattara aux chefs de communautés de San-Pédro AGP Media/Obsèques feu Ben Daouda Sylla : L’ex-directeur général de l’AGP a regagné sa dernière demeure à Conakry. AGP Labé/ Présidentielle 2020 : les activités toujours paralysées et des blessés enregistrés à l’hôpital régional. APS LE DG DE L’ISRA DÉPLORE LES PERTES OCCASIONNÉES PAR LES BIO AGRESSEURS APS ADOPTION D’UNE SÉRIE DE DÉCRETS RELATIFS AUX ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES ET GAZIÈRES

LANCEMENT A BLITTA DES ACTIVITES DU PROJET DE REBOISEMENT ET DE RESTAURATION DES PAYSAGES FORESTIERS AU TOGO


  27 Juillet      18        Environnement/Eaux/Forêts (2161),

   

Blitta-gare, 27juil. (ATOP). Les activités du projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers dans les préfectures du Togo ont été lancées le vendredi 24 juillet à Koffiti à 44 Km au sud de Blitta-Gare.
Le lancement a été présidé par le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la Nature en présence des préfets de la région Centrale, des maires des communes de Blitta, des autorités administratives et traditionnelles, des responsables du service de l’Environnement le et des forces de l’ordre et de sécurité. Ce projet permettra, à terme, la création de nouvelles plantations et des agro forêts, l’enrichissement des forêts dégradées, l’amélioration de la fertilité des sols dégradés et la création des emplois verts temporaires au profit des communautés. Il est en parfaite harmonie avec les engagements pris par le Togo au niveau international où il a affiché sa volonté de réduire de 11% ses émissions de gaz à effet de serre à travers l’aménagement forestier et le reboisement. Avec l’initiative africaine de restauration d’un milliard d’hectares de paysages forestiers (AFR100), le Togo ambitionne de restaurer 1,4 millions d’hectares de paysages déboisés et dégradés à l’horizon 2030.
Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la Nature Prof. David Wonou Oladokoun a relevé que la forêt constitue un réservoir de bois d’œuvre, de bois de chauffe, de charbon de bois, et d’autres produits forestiers ligneux et non ligneux qui entre dans la vie des populations.
Elle contribue de façon substantielle, selon lui, à l’économie familiale, nationale ainsi qu’à la lutte contre la pauvreté dans toutes ses formes. Pr Oladokoun a précisé que le Togo a un taux de couverture forestière estimé à 24,24%, sur la base des résultats du premier Inventaire forestier national (IFN1).
Le Ministre a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat pour l’intérêt et l’attention constants qu’il porte aux questions environnementales, au premier ministre pour ses orientations pertinentes qui ont rendu possibles l’élaboration et la mise en œuvre dudit projet et aux pépiniéristes et reboiseurs pour leur volonté et leur engagement manifeste à accompagner le gouvernement dans sa politique de gestion durable des forêts.
Le préfet de Blitta, Batossa Boukari a, au nom de ses collègues du territoire national et de la population de la préfecture de Blitta, remercié le président de la République Faure Gnassingbé, le gouvernement et les partenaires du secteur pour leur souci permanent de protection de l’environnement et de la nature.
Quinze espèces végétales, entre autres, le Cedrella odorata, le khaya sénégalensis, le pterocanpus erinaceus, Afzelia africana, Albizia lebeck, Gmelina Arborea, Terminalia mantaly, Acacia auriculiformis, Gmelina arborea, Cog gigantea, Cola gigantea, Afzelia africana, Parkia biglobosa, ont été mises en terre sur un site de 5 hectares.

Dans la même catégorie