MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Lancement à Kisangani de la table ronde sur la gouvernance de la filière du charbon de bois


  31 Octobre      40        Environnement/Eaux/Forêts (3290),

   

Kisangani 31 octobre 2020(ACP).- Le Vice-gouverneur de la province de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela Bin Mungamba, assumant l’intérim du gouverneur de province en mission officielle, a lancé, jeudi, à Kisangani, une table ronde de deux jours, organisée par l’ONG Wold Ressources Institute (WRI), sur la gouvernance de la filière du charbon de bois dans cette province, a constaté l’ACP.
A l’occasion, le chef de l’exécutif provincial a fait savoir que la tenue de ces assises va apporter un plus dans la gestion optimale des forêts dans cette jeune province.
Auparavant Mme. Angel Cibemba, spécialiste en communication au sein de WRI pour l’Afrique centrale et de l’ouest, a, au nom du directeur pays de ladite organisation, réitéré l’engagement de sa structure pour accompagner le gouvernement de la Tshopo, dans la gestion des ressources naturelles.
Parlant des résultats des recherches menées par les consultants de WRI, Mme Cibemba a indiqué que le secteur du charbon du bois dans la province de la Tshopo notamment, est largement informel et soumis à une gouvernance nécessitant des améliorations.
Il a été fait remarquer que malgré la conscience des responsables provinciaux de l’impact négatif de la production de charbon de bois sur la forêt, ce secteur ne figure pas encore dans la priorité des leurs actions. Aussi, la fiscalité informelle de cette filière occasionne les conflits et la méfiance entre les entités publiques et le secteur privé.
Notons que les délégués des institutions étatiques, des organisations de la société civile, des producteurs du charbon en bois, des transporteurs et vendeurs de ce produit ont pris part à ces assises.

Dans la même catégorie