ACI Approbation du projet de loi sur la convention d’exploitation minière entre le Congo et la Soremi S.a ACI L’entraineur Barthélémy Ngatsono confiant pour le match Congo-Niger ACP Le gouvernement approuve le projet de loi portant sur le gel des avoirs ou des actifs liés au terrorisme ACI Le Conseil des ministres approuve le projet de création de l’Imprimerie nationale du Congo ACI Validation du Plan local d’urbanisme pour faciliter l’implantation des futures constructions ACI Formation des experts nationaux sur les exigences dans la conception des toilettes ACI 14 localités bientôt connectées au réseau électronique GNA Constantly educate children to wear nose mask – Director urges GNA Teachers, parents urged to educate children on COVID-19 protocols GNA Playing threatens efforts to prevent COVID-19 spread in basic schools

Lancement de la campagne des 16 jours d’activisme


  26 Novembre      7        Société (27530),

   

Bangui, 26 nov. (ACAP)-Le Directeur général en matière de genre au ministère de la Promotion de la Femme, Théodore Koenam a ouvert mercredi 25 novembre 2020 à Bangui, l’atelier des partenaires de la mise en œuvre des projets de l’ONU-FEMMES.

L’objectif de cet atelier est de contribuer au renforcement des capacités des partenaires sur les procédures de gestion du contrat conformément aux règles de gestion de l’ONU FEMMES.

Le Directeur général, Théodore Koenam a expliqué que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme prôné par les Nations-Unies dans le but de faire la lumière autour des activités de la lutte contre la violence basée sur le genre (VBG).

Il a souligné qu’à la fin de cet atelier, le ministère de la Promotion de la Femme souhaiterait que les participants venus des différentes préfectures de la République Centrafricaine puissent disposer des connaissances nécessaires sur la prise en charge holistique de ces violences basées sur le genre.

Le Chargé des programmes de l’ONU FEMMES, Ulrich-Martial Sandy a pour sa part indiqué que cet atelier de renforcement des capacités des relais communautaires et des leaders de l’organisation de la société civile, vise deux principaux objectif notamment, le renforcement des capacités de ces partenaires afin qu’ils puissent répondre efficacement aux besoins qui s’imposent sur le terrain.

Il a fait savoir que le deuxième objectif consiste à renforcer les capacités des relais communautaires sur les procédures de gestion interne de l’ONU FEMMES.

Il convient de rappeler qu’en maitrisant les procédures de gestion de l’ONU FEMMES, les participants pourront bien maitriser les procédures de gestion des autres systèmes des Nations-Unies.

Dans la même catégorie