ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée ACI CONGO: LES DROITS ELEVES DE PEAGE, FACTEURS DE PENURIE DE CARBURANT ACI CONGO: PRESERVER LES RESSOURCES POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE ACI CONGO: UN REBOND DE LA CROISSANCE SOUS REGIONALE EN 2019 GNA Ghana: Six dead in fatal accident at Ekumfi-Dunkwa GNA ICGC presents GHC200,000 to Mental Authority to procure ECT machines

Lancement des activités de la deuxième édition du festival El Sahel de la musique internationale


  3 Mai      24        Culture (2055), Musique (449),

   

Nouakchott,  03/05/2016  –  L’espace de la diversité culturelle de Nouakchott a abrité lundi les activités de la deuxième édition du festival El Sahel de la musique internationale « JAZZ » organisée sous le thème « la paix et la tolérance ».

Le programme de la manifestation a englobé l’organisation d’un grand concours de musique qui a commencé depuis deux semaines avec la participation de 114 candidats des 9 moughataas de Nouakchott, dont 20 ont passé aux phases finales.

M. Mohamed El Moktar Ould Sid’Ahmed, conseiller chargé du patrimoine au ministère de l’artisanat a souligné, dans un mot à cette accasion, que la musique « JAZZ » porte un message de paix international qui renferme des rythmes et les significations, porte aussi des valeurs importantes pour tous les hommes et donne l’opportunité aux peuples de se comprendre.

Il a ajouté que la communauté internationale, en annonçant le 30 avril journée internationale de la musique « JAZZ », au cours de la conférence générale de l’UNESCO en 2011, a voulu ainsi briser les barrières entre les cultures et permettre plus d’occasions de compréhension, de tolérance, d’unité et de paix.

Le conseiller chargé du patrimoine a fait remarquer que la ministère, sur orientations de Son Excellence le Président Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, n’épargnera aucun effort pour l’appui de ce genre d’initiative pour renforcer les liens de fraternité entre les membres de la société.

L’organisateur du festival, M. Babi Sarr a apprécié l’appui apporté par le département de la culture et de l’artisanat pour aider à organiser la première édition du festival l’année dernière, qui a permis l’organisation de cette édition avec la collaboration d’organismes nationaux et étrangers.

Le lancement du festival s’est déroulé en présence directeur général de l’institut mauritanien de la musique et des beaux arts.
FIN

Dans la même catégorie