AIP La Côte d’Ivoire a présidé son premier Conseil d’administration de l’UPU en Suisse AIP Kandia Camara obtient un accord de financement de trois projets à la 8ème édition du forum Sino-Africain à Dakar AIP Une campagne pour la prise en charge de 100.000 enfants de la rue en Côte d’Ivoire d’ici 2025 APS VIH : UNE BAISSE DES NOUVELLES INFECTIONS NOTÉE PARTOUT AU SÉNÉGAL (CNLS) APS COVID-19 : TROIS NOUVELLES CONTAMINATIONS RECENSÉES ANP Forum de la coopération sino-africaine : Le Président Xi Jinping déclare que ‘’la Chine n’oubliera jamais l’amitié profonde des pays africains’’ AIP Les pays membres de la CEDEAO se dotent d’un réseau de gestion pour l’aide publique aux médias AIP La Côte d’Ivoire signe une convention pour mise en place d’un centre d’expertise en production laitière AIP LCACI veut sensibiliser 60 000 élèves sur les dangers de l’alcool en 2022 AIP Des habitantes de Séguéla en ordre de bataille contre le VIH/SIDA et les VBG

Lancement des activités du projet Paix AA dans la région de Tahoua


  28 Janvier      55        Société (37001),

   

Niamey, le 28 Jan (ANP)- Le gouverneur de la région de Tahoua M. Abdourahamane Moussa a présidé ce mardi 28 janvier 2020 dans  la salle de réunion du gouvernorat de Tahoua,  la cérémonie officielle de lancement des activités du projet « Accroître la résidence des communautés face au développement de l’extrémisme violent dans les régions d’Agadez, Zinder, Tahoua et Tillabery ».

Ce projet va intervenir dans 9 communes de la région (Abalak, Akoubounou, Azeye, Kao, Tabalak, Tamaya, Tassara, Tchintabarene et Tilia) pour une enveloppe d’environ 3 milliards de francs CFA.

Il vise à contribuer à la préservation des crises, au règlement des conflits, à la stabilisation et à la consolidation de la paix dans le Sahel. Le projet vise également à accroître la résistance des communautés des régions de Zinder, Agadez, de Tahoua, Tillabery dans le Nord du Niger aux tendances fondamentalistes islamistes et à renforcer   la confiance des communautés vis à vis de l’Etat.  Les capacités des acteurs clés à résister face aux menaces intégristes, les infrastructures socio-economiques de base et les conditions d’échange de cadres de concertation entre les acteurs.

Dans son allocution le gouverneur de Tahoua a rappelé qu’au cours des 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance du Niger, les plus hautes autorités de la 7e République « ont consacré d’énormes ressources financières et matérielles à la préservation de la paix et de sécurité, leviers de développement socioéconomique de tout pays ». Il a par la suite indiqué qu’à l’instar des autres pays de la sous-région, « le Niger est depuis quelques années confronté à des défis sécuritaires majeurs qui nécessitent de la part de tous, une vigilance permanente et un engagement sans faille ».

C’est pourquoi a-t-il-poursuivi, « les autorités nigériennes ont consenti des efforts importants non seulement pour préserver la sécurité à l’intérieur des frontières nationales mais aussi pour contribuer au maintien de la paix dans la sous-région ».

Le gouverneur a aussi adressé ses sincères remerciements à l’ONG HED Tamat et ses partenaires. Le député national Mano Aghali en même temps Président de Conseil d’Administration de l’ONG, le président du Conseil régional de Tahoua M. Illo Adamou et le Président du conseil de ville M. Abdourahou Dodo ont tour à tour pris la parole pour se féliciter du démarrage du projet, des réalisations faites par l’ONG et adressé leurs remerciements à HED Tamat et ses partenaires notamment la coopération allemande.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du député national M. Idrissa Maidagi, des autorités administratives et coutumières de la région de Tahoua.

TSA/SML/111/ANP/Janvier 2020

Dans la même catégorie