AGP Mamou-Environnement: Reboisement de 5 hectares et demi AGP Labé-Education : Bon déroulement des Examens de sortie des écoles professionnelles ! AGP Coyah/Sécurité : Transfert des détenus vers d’autres préfectures environnantes AGP Conakry/L’ANIES: Lancement de la Dernière phase de la riposte contre la Covid-19 GNA Sista Afia drops new banger featuring Fameye GNA Attamah Larweh donates to Awudu Issaka’s Soccer Academy GNA The Zongo development fund CEO did not breach procurement rules- PPA confirms GNA Sam George challenges claims that 15 million Ghanaians have mobile money accounts GNA GSA trains extension officers, farmers in Western North Region on aflatoxins GNA Ghana Climate Change platform to deepen stakeholders awareness on food security

Lancement des journées de réflexion ‘’l’AMI : évaluation et prospectives’’


  1 Août      8        Médias (1307),

   

Nouakchott,AMI, 01/08/2020 Le ministre de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr Sidi Mohamed Ould Ghaber, a supervisé samedi le lancement de journées de réflexion, intitulées: ‘’l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) : évaluation et prospectives’’

Ces journées, qui durent deux jours, visent consolider les atouts de l’Agence enregistrés depuis sa création à ce jour, tout en œuvrant pour des perspectives meilleures pour la profession.

Le ministre de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement a souligné, dans un mot pour la circonstance, que l’organisation de cette manifestation, la première du genre, est pour lui une source de fierté, doublée d’une autre joie, celle de la célébration de la fête bénie de l’Aïd Al-Adha, qui coïncide avec le premier anniversaire de l’investiture du Président de la République, M. Mohamed Cheikh El Ghazouani.

Le Président de la République, poursuit le ministre, a au premier abord fait preuve d’une vision clairvoyante pour professionnaliser et développer la presse aussi bien publique que privée, conscient qu’il est de son rôle majeur.

Il a ajouté que chacun enregistre avec satisfaction les félicitations adressées par le Président de la République à tous les professionnels des médias à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse et soulignant l’importance de leur rôle dans la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Tout comme il a noté son soutien à l’ancrage de la liberté de la presse, de concert avec les départements ministériels concernés et les syndicats de la presse et sa décision de créer une commission nationale de la réforme du secteur de l’information.

Le directeur général de l’AMI, M. Mohamed Fall Oumeir Beye, a, pour sa part, précisé que ces journées de réflexion sont l’occasion de faire le bilan de ce qui a été réalisé en partant d’une nouvelle gouvernance marquée par un engagement soutenu dans les affaires publiques, notamment dans le domaine des médias, dont les performances sont encore en deçà du niveau requis.

Il a ajouté que cette réunion représente un grand jour dans l’histoire de notre pays. C’est ainsi qu’au plan symbolique, elle marque l’accès à la Présidence de la République suite à des élections transparentes et pluralistes que le meilleur a gagné.

Le directeur général de l’AMI a fait état du lancement d’un magazine mensuel publié par l’agence mauritanienne d’information, et qui traite plus en profondeur de diverses questions liées à la vie de la nation.

M. Ould Oumeir a indiqué que l’Agence, dans son effort tendant à accompagner le rythme de l’évolution de l’époque, a créé un département spécial dédié à l’audiovisuel et lancé une page Facebook et publie désormais sur Tweeter, Instagram et You tube afin d’ouvrir la voie devant le public officiel de notre pays aux réseaux sociaux indispensables aujourd’hui.

L’AMI a créé, en outre, une cellule de formation dont toutes les composantes de la production de nouvelles ont bénéficié, et s’apprête désormais à former 60 journalistes dans le domaine de l’exercice de la profession en temps de crise, notamment sanitaire en coopération avec le représentant de l’Organisation mondiale de la santé dans notre pays. A cela s’ajoute la relance des activités de tous les bureaux régionaux avant la fin de l’année pour suivre le rythme de notre développement dans tous les coins du pays.

La première journée a été marquée par deux conférences, l’une sur la professionnalisation de la pratique journalistique et l’autre sur l’évaluation de l’action de l’agence mauritanienne d’information, animées par des professeurs et des experts du domaine.

La cérémonie s’est déroulée en présence du conseiller du Président de la République, chargé de l’information, du président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel, du président d’une commission nationale de la réforme du secteur des médias, , des directeurs des institutions publiques de presse et d’un grand groupe de pionniers de la presse et des médias dans le pays.
Nouakchott : l’UPR célèbre le premier anniversaire de l’investiture du président de la République
AMI
Nouakchott, 01/08/2020
Le parti de l’Union pour la République (l’UPR) a célébré, lundi, 1er Août 2020 à Nouakchott, le 1er anniversaire de l’investiture du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et le début l’exécution de son programme Taahoudaty.

L’évènement a donné lieu à une cérémonie, présidée, par M. Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, président de l’UPR, et en présence du Premier ministre, M. Ismaïl Bedda Cheikh Sidiya, du président de l’Assemblée nationale et du ministre Secrétaire général de la présidence de la République ainsi que de plusieurs hautes personnalités de l’État et des responsables de l’UPR.

La cérémonie a donné lieu à la lecture des versets du saint Coran, à l’exécution de l’hymne national et à des lectures poétiques glorifiant cet anniversaire.

S’exprimant pour l’occasion, le président de l’UPR, M. Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, a félicité le président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et le peuple mauritanien après l’achèvement d’un an de son investiture à la magistrature suprême de la République Islamique de la Mauritanie.

M. Taleb Amar a également félicité le peuple mauritanien et sa direction, à l’occasion de la fête bénie d’El Adha.

Il a appelé l’assistance à relire le discours de la candidature du président de la République, discours dans lequel il s’était engagé à concentrer ses efforts sur la réalisation du plus grand seuil de prospérité pour citoyen mauritanien.

« Je veillerai à ce que chaque mauritanien jouit de la sécurité, de la quiétude et tire profit des richesses de son pays. Cela constitue une dette que je dois honorer vis-à-vis de tous les citoyens sans distinction, sauf une discrimination positive en faveur des franges vulnérables de la société ».

Le président de l’UPR a, encore, rappelé l’appel lancé par le président dans l’annonce de sa candidature pour « un projet d’Etat où la justice, l’égalité, la fraternité et la citoyenneté constituent des fondements et des valeurs, et non seulement des concepts théoriques. Pour un Etat où l’enseignement, la santé, l’accès aux services essentiels, l’invention et l’investissement dans l’acquisition des connaissances constituent les instruments essentiels pour opérer un changement de l’avenir des individus et des communautés ».

Au sujet du programme Tahoudaty, M. Taleb Amar a souligné que l’investiture du président de la République représente « l’émergence d’une ère nouvelle » et que les mauritaniens ont accueilli avec joie et soulagement la mise en œuvre du programme Taahoudaty, programme qui apporte des solutions pertinentes aux problèmes chroniques et exacerbants qui irritaient le pays et le citoyen. De même, il ouvre de larges horizons pour des réformes radicales et des transformations majeures au sein d’un nouveau projet intitulé « réinstitution ».

Parlant de la situation actuelle, le président de l’UPR a dit : Ce qui ce passe aujourd’hui est l’ancrage des fondements d’un ’Etat solide, de manière profonde et souple. Il permettra de rompre avec de longues années de peine, de laisser-aller, de coulage des entreprises et de sabotage des droits de l’Homme et des intérêts des citoyens.

« Le président de la République a lancé la locomotive pour la mise en œuvre des réformes, des programmes et des projets dans des circonstances exceptionnelles bourrées d’obstacles résultant des difficultés structurelles et circonstancielles. Celles-ci résultent des crises régionales et internationales et des héritages du passé.

Pour remédier à tout cela, le nouveau climat politique national sert de vrai catalyseur des efforts et motivation pour la créativité et l’innovation et suscite de la confiance et l’espoir ».

Au sujet du bilan de l’année écoulée, le président de l’UPR a précisé qu’elle était marquée par la restauration d’un climat politique apaisé donnant lieu à l’entente et à la coordination entre l’opposition et la majorité présidentielle, le lancement du programme spécial agropastoral et la mise en exécution du plan multisectoriel de réponse à la covid-19 dans le cadre du programme Ewlewiyati N.1.

« Ce programme comporte des mesures d’atténuation des effets négatifs du virus Corona, à travers la fourniture de l’eau en milieu rural, la distribution gratuite du vivre et l’attribution des allocations financières pour 200000 familles démunies dans l’ensemble du pays et le soutien des pêcheurs artisanaux ».

Le président de l’UPR a enfin passé en revue les réalisations opérées dans les domaines de la diplomatie, des droits de l’Homme, des affaires islamiques, de la bonne gouvernance et la lutte contre la gabegie ainsi qu’aux plans de l’éducation, de la santé et des autres différents services.

Dans la même catégorie