AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Lancement d’une plateforme pour répondre aux inquiétudes de la population sur la Covid-19


  7 Novembre      16        Société (25567),

   

Brazzaville, 07 NOV (ACI) – La Plateforme africaine de communication et d’information (Acip) pour la santé et l’action économique a été lancée par visioconférence, le 6 novembre à Brazzaville, par le ministre en charge des télécommunications, M. Léon Juste Ibombo, afin de répondre à toutes les questions de la population sur la pandémie à Covid-19.

Cette plateforme qui est déjà opérationnelle, a été mise en place pour donner des conseils à la population en cette période de la Covid-19. Le Congo va être le pays modèle pour d’autres pays africains.

Elle permet également à la population d’appeler gratuitement le numéro 343 avec l’opérateur de téléphonie mobile Mtn ou Airtel pour avoir toutes les informations sur la pandémie en langues nationales « lingala et en kituba ». Concernant les langues française et anglaise, la population va utiliser le numéro *343#.

A travers cette plateforme, le Congo va offrir les conditions nécessaires qui vont contribuer à briser la chaîne de contamination et à produire des indicateurs sociaux et économiques pour servir d’aide à la décision. Aussi, ces conditions vont soutenir les chaînes de valeurs locales dans un cadre propice interactif d’auto-évaluation, de sondage et de conseils.

Au cours de la cérémonie de lancement de cette plateforme, le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, a dit que cette solution vient renforcer le dispositif existant de riposte contre la Covid-19, notamment dans le domaine de la santé. Pour lui, la plateforme Acip donnera des réponses appropriées dans l’analyse des problèmes liés à cette pandémie par le déploiement, entre autres, des ressources sanitaires et économiques, afin d’atténuer son impact au plan national.

M. Ibombo a fait savoir que les données anonymes collectées par les utilisateurs de ladite plateforme serviront à l’exploitation et aux enquêtes sanitaires, socio-économiques et aux partenaires au développement.

S’agissant du domaine de la communication, il a dit que cette plateforme est un outil de communication bidirectionnelle entre les citoyens et le gouvernement, à travers l’usage de l’intelligence artificielle pour analyser et combiner les données numériques en ligne.

Il a précisé, par ailleurs que dans le cadre de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, le Congo a été choisi comme premier pays pilote du continent pour expérimenter la technologie 5G. Outre cette plateforme, le Congo a été choisi pour abriter, à l’Université « Denis Sassou-Nguesso » de Kintélé, un centre d’intelligence artificielle en Afrique.

La plateforme Acip a été cofinancée par la Commission économique pour l’Afrique (Cea). Son lancement a connu la participation du secrétaire général adjoint des Nations Unies et du secrétaire exécutive de la commission économique pour l’Afrique, du directeur régional de l’Union internationale des télécommunications (Uit) pour l’Afrique, des partenaires et des représentants des opérateurs de téléphonie mobile, à savoir Mtn et Airtel. (ACI)

Dans la même catégorie