ACAP Tenue prochaine à Bangui d’un salon international des mines, des carrières et du pétrole APS VERS L’OUVERTURE D’UNE AGENCE IPM À KAFFRINE APS LE GROUPE SAN ROQUE « PRÊT À ACCUEILLIR » DES ÉTUDIANTS ET MÉDECINS STAGIAIRES APS LE SÉNÉGAL DANS LA DYNAMIQUE PANAFRICAINE DE REVERDISSEMENT DU CONTINENT (MINISTRE) APS MBOUR : LES CHAUFFEURS DE BUS ‘’TATA’’ S’OPPOSENT À LA MISE EN PLACE D’UNE TAXE MUNICIPALE AIP L’artiste Tenor en concert live le 25 décembre à Abidjan AIP Les dispositions fiscales en vigueur expliquées aux commerçants de la région du Worodougou AIP Une campagne de sensibilisation contre les feux de brousse en cours dans les villages de Sakassou AIP Une mission du projet IFADEM évalue des directeurs d’écoles primaires de Songon AIP La Côte d’Ivoire se dote d’un document d’orientation en matière de diplomatie économique

LANCEMENT OFFICIEL DE L’APPLICATION WEB ET MOBILE « e Centre Convivial »


  22 Mars      156        Science (161), Technologie (197),

   

Lomé, 22 mars (ATOP) – Professeur Ahoefa Vovor directrice générale des Etudes, de la Planification et de l’information sanitaire représentant le ministre de la santé a officiellement lancé, l’application « eCentre Convivial » au Togo le jeudi 21 mars à Lomé.
L’application « Centre Convivial » est une application mobile et web en e santé initiée par l’Association des Volontaires pour la promotion des Jeunes (AV-Jeunes), membres de la Plate-forme des Organisations de la Société civile  de lutte contre les IST/ VIH/ SIDA et la promotion de la santé au Togo (Plateforme OSC/VIH/Santé) dans le souci de contribuer à l’atteinte des objectifs fixés par le Programme National de Développement Sanitaire du Togo (PND 2017-2022)
L’application « eCentre Convivial » a pour but de favoriser l’accès des adolescents, des jeunes, des femmes et des  populations vulnérables aux informations et aux services de soins  et de santé en matière  de santé de la  reproduction. VIH/ PF. L’application est accessible  à l’adresse https:// www. Econvivial.org, disponible dans google play store. Elle offre des services adaptés en éducation sexuelle avec 12 modules téléchargeables en PDF et en version audio (Français, Ewé et Kabyè). La démarche par internet dispose d’une possibilité pour les jeunes de prendre un rendez-vous en ligne en vue d’une consultation pour la prise en charge des IST grâce au système de géolocalisation qui alerte automatiquement le personnel de la formation sanitaire de l’arrivée de l’utilisateur avec une possibilité de contre-référence. La réception des résultats d’analyse et de l’ordonnance médicale y est également intégrée; Elle assure le suivi de la grossesse ;  du cycle menstruel et de la contraception. Grâce à des  notifications SMS ou des automates d’appels (robotisés), elle alerte les utilisatrices (femmes et filles) des prochaines consultations prénatales, menstruation, période d’ovulation et du renouvellement des méthodes contraceptives.
L’application offre également la possibilité pour la mère et l’enfant de bénéficier d’un suivi vaccinal durant une période  de 12 mois et plus grâce à des robots call qui diffusent des informations selon la langue de préférence de son utilisateur. Elle dispose d’une assistance en ligne permettant aux utilisateurs de communiquer ou dialoguer avec des téléconseillers qui sont des professionnels (Médecins, Gynécologues et pairs éducateurs) qui travaille 7j/7 et 24h/24 sur l’application grâce à une mesure instantanée. Des web série sur la santé sexuelle et de la reproduction y sont diffusés avec un portail de distraction aux jeunes à travers des quiz dotés de prix.
Selon le directeur exécutif e Centre Convivial, Rodrigue Akolly, le projet a bénéficié de l’appui de l’UNFPA pour  tout ce qui concerne les  collectes de données, les conceptions visuelles, les campagnes de communications et la mise en ligne de la version  Web. Le serveur sur lequel est hébergée l’application a été entièrement financé par l’UNFPA pour une période deux ans a-t-il précisé. M. Akolly a remercié  tous les partenaires à savoir CNLS, Fonds Mondial, Ambassade des USA, PNUD et ONU SIDA pour leur appui à ce projet.
Selon les estimations de la directrice général des Etudes de la planification et de l’information sanitaire, Prof Ahoefa Vovor, les adolescents représentent environ 24% de la population togolaise ; ils constituent le reservoir de l’Etat togolais et à ce prix méritent qu’on se préoccupe de leur état de santé, leur santé sexuelle et reproductive y compris les infections sexuellement transmissibles et le VIH. A l’en croire, les grands défis de la réduction de nouvelles infections au VIH et aux IST dans la population togolaise et en particulier chez les jeunes et les adolescents portent sur l’accès aux services de prévention combinés à l’information et aux soins. Mme Vovor se réjouie de voir l’association (AV-jeunes) prendre L’Initiative de contribuer  à  l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement togolais à travers son  projet  intitulé « Application Web et mobile e centre Convivial ».

ATOP/TJ/TF

Dans la même catégorie