Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda AIP Des femmes leaders exhortées au changement de mentalité pour le développement de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le commissaire du gouvernement de l’OIA-riz présente ses recettes pour une autosuffisance en riz AIP Une centaine de tables-bancs offerts au lycée moderne de Tengrela

LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE RÉHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DU SYSTÈME D’ADDUCTION D’EAU À SODO


  8 Décembre      32        Environnement/Eaux/Forêts (3634),

   

Amlame, 8 déc. (ATOP)- L’ONG Compassion Internationale Togo, a organisé, le vendredi 3 décembre à Sodo dans la commune d’Amou 2, une cérémonie de lancement du projet de réhabilitation et de renforcement du réseau adduction d’eau potable dans cette localité.
Le canton de Sodo rencontre des problèmes d’eau potable dus à la vétusté du système d’adduction qui date de 1992. Non seulement la source d’approvisionnement ne couvre plus toute la communauté, mais l’eau est devenue impropre à la consommation. Elle contient, entre autres, des fragments de feuilles mortes et des particules. C’est pour soulager les populations que l’ONG Compassion Internationale Togo a élaboré ce projet qui a pour ambition d’offrir à la communauté de Sodo, une source d’eau potable qui va desservir plus de 4019 foyers.
D’après le représentant du directeur national de Compassion internationale Togo, M. Jean  d’Almeida, le projet se situe dans le cadre de la stratégie des interventions de la CIT Togo FY 22 et de l’axe stratégique 3 du Programme national de développement du Togo.
Le coût du projet est estimé à trente-trois million cent quatre-vingt et un mille francs (33.181.000 FCFA) avec une contribution des populations qui s’élève à trois millions cent soixante-dix mille francs (3.170.000 FCFA). La commune Amou 2 entend soutenir le projet à hauteur de deux millions, a confié M. D’Almeida.
Plusieurs personnalités locales notamment le secrétaire général de la prefecture, Boukate Kossi, le chef du canton de Sodo, Oluké Charles Ani Ado V, le directeur régional de l’Eau et de l’hydraulique villageoise et la représentante du maire d’Amou 2, Mme Tchilalou Telou, se sont succédées pour sensibiliser la population afin qu’elle s’approprie le projet car l’eau est un facteur déterminant pour la vie.
ATOP/AKA/EKM

Dans la même catégorie


Article

  23 Janvier     8

Article

  22 Janvier     16