APS L’APPORT DES MÉDIAS PUBLICS DANS LA VISIBILITÉ DE LA FIDAK SALUÉ APS CRASH D’UN HÉLICOPTÈRE DE L’ARMÉE : 56 PÊCHEURS-SECOURISTES ÉLEVÉS DANS L’ORDRE NATIONAL DU LION AIP Côte d’Ivoire / Le maire Traoré Lassina réélu à la tête de la commune de Soubré AIP Côte d’Ivoire/Un incendie ravage une partie de la marie du Plateau AIP Côte d’Ivoire/ La LONACI va octroyer une ambulance au Centre Kiné Médical (DG) AIP Côte d’Ivoire / Remise de flambeau aux nouveaux élèves de 6ème et 2nde du LGAF de Touba APS SOIXANTE DIX-SEPT MOTOS POUR RAPPROCHER L’OFFRE DE SOINS DES POPULATIONS DU SUD ET DE L’EST APS LA DGID MISE SUR LE RECENSEMENT NUMÉRIQUE POUR UN TRAVAIL EXHAUSTIF DES COMMISSIONS DE FISCALITÉ LOCALE APS SOLAIRE ET ÉOLIEN : LES PROGRÈS FAVORISENT UNE « OPTIMISATION INTELLIGENTE DE L’ENVIRONNEMENT » (RECTEUR UGB) APS PLANIFICATION FAMILIALE : TROIS MILLIONS D’UTILISATRICES ADDITIONNELLES EN SEPT ANS, DANS NEUF PAYS

Lancement par l’OIF d’une plateforme numérique francophone de l’entrepreneuriat


  9 Mars      168        Culture (1959), Evénements (2595), Photos (20048),

   

Paris, 0903/2018 (MAP) – L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a lancé, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, une plateforme numérique francophone de l’entrepreneuriat féminin, qui vise « à connecter les femmes entrepreneures francophones, à créer une communauté d’entrepreneures et à développer l’entrepreneuriat féminin dans l’espace économique francophone », indique un communiqué de l’OIF.

Le lancement de cette Plateforme s’est déroulé lors d’une cérémonie organisée jeudi au siège de l’institution francophone à Paris en présence de plus d’une centaine de femmes entrepreneures, d’acteurs de l’entrepreneuriat féminin et de représentants des États et gouvernements membres de l’OIF.

Intervenant à cette occasion, Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, a indiqué que «ce nouvel outil représente la possibilité pour toutes les femmes entrepreneures de la Francophonie d’entrer en relation sur les cinq continents».

Il permet aussi «d’accéder à des informations stratégiques en matière de financement, d’investissements, d’appels d’offres, de sous-traitance ou de co-entreprises, et donc de favoriser le développement de partenariats pour accroître l’accès aux marchés internationaux», a-t-elle ajouté.

Pour Monica Jiman, Présidente du Réseau des femmes entrepreneures francophones, qui porte ce projet, «l’espace francophone a un fort potentiel économique puisqu’il totalise 20% de la population, 17% du PIB et 20 % des échanges commerciaux mondiaux». Il devenait crucial, a-t-elle souligné de «mettre en place une solution pertinente afin que le potentiel puisse se transformer en opportunités de développement pour les femmes entrepreneures de la francophonie».

«Effectivement, en tant que femmes entrepreneures, nous manquons souvent d’espaces d’échange, d’interaction et d’information. À ce titre, la plateforme numérique marque un tournant fondamental», a-t-elle affirmé.

Le lancement de la Plateforme numérique francophone de l’entrepreneuriat féminin s’inscrit dans le cadre du programme de promotion de l’emploi par l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes en Afrique subsaharienne francophone, déployé par l’OIF dans 13 pays africains (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Madagascar, Mali, Niger, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sénégal et Togo), rappelle le communiqué.

Dans la même catégorie