AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

L’ancien Président de la transition Michel Ndjotodia se déclare non partant présidentielles du 27 décembre2020


  9 Novembre      11        Politique (13115),

   

Bangui, 09 nov. (ACAP)- L’ancien Président de la transition, Michel Ndjotodia a déclaré samedi 08 novembre 2020 à Bangui, lors d’une déclaration à la presse, que par respect aux textes qui règlementent les élections dans le pays, ces dispositions ne lui permet pas de postuler aux élections présidentielles et législatives du 27 décembre 2020.

L’ancien chef d’Etat de la transition Michel Ndjotodia Am Nodrogo a signalé qu’il n’a pas rempli toutes les conditions d’éligibilité entre autres celles liées au séjour, si non à la résidence sur le territoire national au moins 1 an avant le dépôt de candidature, exhortant d’autres candidats qui n’ont pas rempli les conditions édictées par l’Autorité Nationale des Elections, (ANE) de le faire autant.

Il a rappelé que pendant son séjour à l’étranger, il a été consacré « Ambassadeur pour la promotion de la paix universelle », le 27novembre 2019 à Niamey (Niger) par la Fondation pour la paix universelle, affiliée auCconseil social et économique des Nations Unies dont le siège mondial se trouve à Séoul en Corée du sud et le siège en Afrique se trouve à Abuja au Nigéria.

« En 2013, face à l’impasse politique et sécuritaire dans laquelle se trouvait le pays, plusieurs voix venant de partout, aussi bien national qu’international me demandant de m’accrocher au pouvoir, j’avais refusé, afin de préserver la paix, le concorde national», a rappelé Michel Ndotodja.

Selon lui, il ne peut pas promouvoir la paix universelle ailleurs sans se soucier de son pays, la République Centrafricaine. Pour lui, la priorité des priorités en RCA, c’est de faire en sorte que les prochaines échéances électorales du 27 décembre 2020 se passent dans la quiétude.

Il a invité le peuple Centrafricain à un sursaut patriotique pour sauver la démocratie et préserver la paix en République Centrafricaine car la paix n’a pas de prix.

Il faut noter que cette rencontre de l’ancien Président de la transition a pu mobiliser une cinquantaine professionnels des médias nationaux et internationaux.

Dans la même catégorie