GNA Introduce grasscutter production under RFJ-Director GNA Minister calls on African countries to boost trade in animal commodities GNA OCP Fondation working to reform fertilizer application regime GNA Eastern Regional HSWU threatens strike action ANP Zinder : Conférence sur la vulgarisation du dividende démographique en milieu universitaire ANP Attaque d’Inatès : le chef d’état-major des armées de France présente des condoléances au Président Issoufou ANP Attaque d’Inatès : le Président Issoufou convoque une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Dix finalistes retenus pour le prix de l’innovation des secteurs hydrocarbures et énergie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Abinan remet du matériel orthopédique aux personnes handicapées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une association d’élèves à Taï désapprouve les congés anticipés

L’Angola a une Alliance globale pour les droits de l’enfant


  20 Novembre      6        Société (13455),

   

Luanda, 20 novembre (ANGOP) – Une Alliance globale sur les droits de l’enfant, symbole de la maturité du pays en matière de garantie et respect de ces droits, a été signée mercredi 20 novembre à Luanda.

L’accord a été signé par l’Institut national de l’enfance (INAC, sigle en portugais), les ministères de la Famille et promotion de la femme, de la Justice et des Droits de l’homme et la société civile.

L’alliance, signée dans le cadre de la commémoration du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (20 novembre), durera un an (jusqu’en décembre 2020, date à laquelle l’Angola commémorera les 30 ans de sa ratification).

Le directeur général de l’INAC, Paulo Kalesi, a déclaré à l’Angop que l’Alliance des droits de l’enfant était un engagement de tous les secteurs faisant partie du système formel (ministères directement liés à la cause de l’enfant) et informel (ONG, églises, entreprises privées et tous les secteurs qui travaillent pour les enfants).

À son tour, la secrétaire d’État aux Droits de l’homme et à la Citoyenneté, Ana Celeste Januário, a énuméré certaines des avancées de son ministère dans le contexte des onze engagements en faveur de l’enfant, telles que les 74 postes d’enregistrement de naissance dans les maternités, des modèles de brigades mobiles, un mémorandum entre les ministères de la Justice et des Droits de l’homme et de l’Éducation concernant l’inscription des enfants dépourvus de papiers d’identité.

Dans la même catégorie