APS SENEGAL-POLITIQUE / Un fonctionnaire des Nations unies exhorte à ”créer un environnement propice à une élection pacifique” APS SENEGAL-POLITIQUE-ELECTION / Macky Sall invité à organiser la présidentielle en tenant compte des limites fixées par le Conseil constitutionnel APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-COLLECTIVITES / Nettoiement : les concessionnaires mettent fin à leur mouvement de grève (communiqué) APS SENEGAL-JUSTICE / A Dakar, 344 détenus ont bénéficié d’une liberté provisoire (officiel) ANG Educação/Ministro Mané diz que o foco do Executivo continua a ser cumprimento dos Objectivos do Desenvolvimento Sustentável(ODS) ANG Educação/DRH do ministério reconhce necessidade de capacitação contínua de profesores AIP REVUE DE PRESSE : les obsèques de Konan Bédié et la visite d’Adama Bictogo en Egypte dominent les Unes des journaux de ce mercredi MAP Burkina Faso : ouverture du Salon international de l’agriculture, de l’environnement et de l’élevage MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala

L’Angola adhère à la Boucle de l’Amitié-Énergétique


  8 Mars      84        Energie (395),

 

Brazzaville, 08 mars (ACI) – Le ministre congolais de l’Energie et de l’hydraulique, M. Emile Ouosso, a réceptionné, le 7 mars à Brazzaville,  la lettre portant adhésion de la République d’Angola à la ‘’Boucle de l’Amitié –Énergétique’’.

Remise par le directeur à la Coopération internationale au ministère de l’Energie et eau de l’Angola, M. Pierre Kiala, en présence du secrétaire permanent du pool énergétique de l’Afrique centrale, M. Atadet Azarak Mogro, cette lettre d’adhésion concrétise la volonté des Chefs d’État des deux Congo, d’élargir cette boucle à d’autres pays de la sous-région.

«Lors de la signature entre le Congo et la Rdc, l’Angola n’était pas présente, maintenant elle confirme son adhésion à la Boucle de l’Amitié –Énergétique. Je suis venu m’entretenir avec le ministre au sujet de cet accord», a  dit l’émissaire du ministre des Relations extérieures de l’Angola.

Projet d’interconnexion des villes Inga-Cabinda-Pointe-Noire-Brazzaville-Inga, cette boucle de l’amitié qui totalise 20 ans cette année, a été créée pour l’intégration sous régionale dans le domaine énergétique.

De ce fait, elle recommande aux trois pays de construire des infrastructures électriques pour apporter leurs potentialités énergétiques afin de mieux servir les populations.

«L’Angola dispose de plus de 5.800 MW dont nous utilisons à peu près la moitié. Nous avons de l’énergie suffisante pour exporter. Nous allons construire une ligne Soyo-Inga, parce que l’énergie dont nous disposons s’arrête jusqu’à Soyo. A  travers  ce réseau, nous allons alimenter la boucle» a souligné M. Kiala.

Réagissant à cette occasion, M. Ouosso s’est dit satisfait de ce que l’idée émise par les Présidents, MM. Denis Sassou-N’Guesso et Félix Tshisekedi se matérialise progressivement.

«Près de 65 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité. Or, le plus grand bassin de production est constitué de ces trois pays. Les difficultés actuelles sont en train de se résorber», a-t-il poursuivi.

Actuellement, la République du Congo est en train de construire la 2e  ligne Pointe-Noire-Loango-Sibiti-Makabana-Kindamba-Ingné-Maloukou-Brazzaville-Kinshasa. Au  niveau des ouvrages, il y a le développement de deux centrales à gaz qui à terme pourront produire chacune 1000 MW.

Il s’agit de la centrale électrique du Congo qui produit déjà 484 MW, celle de Djeno produit actuellement 25MW, dont la capacité va passer à 50 MW, après la réparation de ses turbines.

Dans la même catégorie