AIP Pierre Laporte et Babacar Cissé font leurs adieux à la Côte d’Ivoire AIP Can 2019 : La Côte d’Ivoire bat l’Afrique du sud (1-0) AIP Le volume des interventions de la BM en Côte d’Ivoire est passé de 600 millions US à plus de deux milliards US en 2019 (Premier ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Un protocole d’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux signé à Marrakech ABP L’Ong Direct Aids donne de l’eau potable aux populations de Boukoumbé ABP Le maire Eric Pontikamou offre à sa population tous les matchs de la CAN sur écran géant ATOP L’ONG AIMES-AFRIQUE PRESENTE LE BILAN DE SA CAMPAGNE DANS LES CINQ REGIONS AUX DIPLOMATES ET MEDIAS A ANEHO ATOP PROMOTION DE LA JEUNE FILLE : PLAN INTERNATIONAL TOGO A LANCE SA CAMPAGNE « AUX FILLES, l’EGALITE » A TRAVERS UNE CARAVANE ATOP CULTURE/CINEMA : SORTIE DE L’AVANT-PREMIERE DE LA SERIE TELEVISEE « CERCLE D’ESPOIR » ATOP FIN DES TRAVAUX DE LA REUNION DES PAYS MEMBRES DE L’AGPAOC 

L’Angola compte sur le soutien du Portugal dans le secteur de l’aquaculture


  21 Mai      7        Economie (24017),

   

Lisbonne, 21 mai (ANGOP) – La ministre angolaise de la Pêche et de la Mer, Maria Antonieta Baptista, a déclaré récemment à Lisbonne que l’Angola pourrait comptait sur le soutien du Portugal dans la formation de cadres pour le développement du secteur aquacole.

Selon la ministre, qui s’adressait à la presse à la fin de sa visite de travail à la station de pêche d’Olhão (à environ trois cents kilomètres de Lisbonne), l’Angola manque de cadres qualifiés, d’où la nécessité du soutien du Portugal, qui est également prédisposé au transfert de technologies et d’expériences.

La station pilote de la pisciculture d’Olhão (OEPP) est une structure de recherche et de développement technologique à l’échelle préindustrielle en aquaculture et en biologie marine, qui constitue le principal soutien pour le transfert de technologie, la formation technique et scientifique dans ce domaine.

Dans la même catégorie