Inforpress Profissionais de educação participam num seminário especializado em “Literatura e Pedagogia infanto-juvenil” Inforpress Amadeu Cruz participa na cerimónia comemorativa do Dia do Instituto Politécnico de Bragança em Portugal AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de Tiassalé sonne la mobilisation pour l’éradication de la lèpre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ PAP 2020 : Kablan Duncan présente les nouvelles orientations du président Alassane Ouattara AIP Côte d’Ivoire–AIP / PAP 2020 : Gon Coulibaly salue une réduction substantielle du taux de pauvreté Inforpress Brava/Carnaval: Grupo Mocidade diz brincar o Carnaval por “gosto” e para incentivar outras zonas Inforpress Futebol/Santo Antão Norte: Santo Crucifixo regressa às vitórias no campeonato e consolida liderança AIP Côte d’Ivoire–AIP / Kablan Duncan ouvre le séminaire gouvernemental sur le Plan d’actions prioritaires (PAP) 2020 Inforpress Ministério das Finanças realiza formação para implementação da Estrutura Comum de Avaliação na Administração Pública Inforpress Museu da Resistência do Tarrafal regista aumento de número de visitantes em 2019

L’Angola et les États-Unis examinent la coopération culturelle


  14 Janvier      6        Arts & Cultures (849),

   

Luanda, 14 janvier (Angop) – La coopération dans le domaine culturel a été ce lundi, au coeur de l’audience accordée par la ministre de la culture, Maria da Piedade de Jesus, à l’ambassadrice des États-Unis en Angola, Nina Fite.

La ministre a indiqué la formation et la coopération dans le domaine de la muséologique comme les segments à investir.

La gouvernante angolaise souligné la nécessité d’échange d’expériences entre le Musée national de l’esclavage et les institutions congénères américaines, mais en mettant l’accent sur le Musée national des afro-américains et le Musée de l’esclavage de Carolina du Sud.

À son tour, la diplomate américaine a invité le Ministère de la Culture à présenter des projets de préservation et de restauration du patrimoine culturel, dans le cadre du Fonds pour le programme de préservation culturelle.

À ce propos, Nina Fite a indiqué le marché des esclaves à Benguela et le patrimoine situé à Massangano.

L’ambassadrice a enfin exprimé sa volonté de travailler avec le ministère de la Culture dans le cadre du processus de conservation du patrimoine historique et de la diffusion d’informations sur l’histoire de l’Angola.

Dans la même catégorie